[Pathfinder] Critique du Bestiaire 5

Le Bestiaire 5 de Pathfinder!

Je sais, je suis en retard. Le cinquième bestiaire a été publié en 2015 et c’est deux ans plus tard que j’en fais la critique. Mais bon, au cas où vous chercheriez à savoir si le contenu en vaut la peine, je me suis décidé à vous partager mes impressions sur le livre. Donc, sans plus attendre, voici nos impressions. Bonne lecture!


Fiche Technique

  • Type de produit : Livre de règles
  • Date de publication : 18 novembre 2015
  • Concepteurs : Jason Bulmahn, Logan Bonner, Stephen Radney-MacFarland, Mark Seifter
  • Auteurs :  Dennis Baker, Jesse Benner, John Bennett, Creighton Broadhurst, Robert Brookes, Benjamin Bruck, Adam Daigle, Thurston Hillman,Eric Hindley, Joe Homes, James Jacobs, Amanda Hamon Kunz, Ben McFarland, Tom Phillips, Jason Nelson, Stephen Radney-MacFarland, Alistair Rigg,Alex Riggs, David N. Ross, F. Wesley Schneider, David Schwartz, Mark Seifter, Mike Shel, James L. Sutter, et Linda Zayas-Palmer
  • Artistes : Wayne Reynolds, Dave Allsop, Ertaç Altınöz, Helge C. Balzer, Aleksey Bayura, Rogier van de Beek, Eric Belisle, Subroto Bhaumik, Filip Burburan,Dmitry Burmak, Tomasz Chistowski, Steve Ellis, Wayne England, Mattias Fahlberg, Jorge Fares, Fabio Gorla, Kent Hamilton, Miguel Regodón Harkness,Tim Kings-Lynne, James Krause, Daniel López, Damien Mammoliti, Diana Martinez, Joshua Meehan, Brynn Metheney, Dieter Miller, Raven Mimura, Jon Neimeister, Jim Nelson, Nikolai Ostertag, Jose Parodi, Lucio Parrillo, Roberto Pitturru, Ryan Portillo, Scott Purdy, Maichol Quinto, Jason Rainville,Kiki Moch Rizky, Alexandru Sabo, Chris Seaman, Bryan Sola, Nemanja Stankovic, Florian Stitz, Xia Taptara, Tyler Walpole, Ben Wootten, et Christina Yen
  • Nombre de pages : 320 pages
  • Prix approximatif : 50 dollars
  • Disponible en français : pas pour le moment

Ce livre utilise des références aux ouvrages suivants :


Ce qu’on nous offre de nouveau

Cette fois-ci, Paizo a tenté de nous offrir du contenu beaucoup plus adapté pour les joueurs de haut niveau. En effet, plusieurs créatures se trouvant dans le bouquin utilisent des règles uniques au concept d’aventures mythiques. De plus, de nombreuses créatures possèdent un niveau de difficulté supérieur à 20. Pour les joueurs de longue date et les maîtres de jeu cherchant à offrir de gros défis à ses aventuriers, c’est une belle panoplie de nouvelles options qu’on nous propose. Malgré tout, il existe quand même plusieurs suggestions pour les niveaux inférieurs ainsi que de nouvelles variantes de créatures déjà existantes : gelées, titans, démons, diables et autres.

Voici quelques chiffres de créatures classiques qu’on nous offre :

  • 2 aeons, 2 agathions, 3 anges, 2 archons et 2 azatas;
  • 3 démons, 2 demodands, 3 diables;
  • 5 dragons d’un nouveau type : les ésotériques;
  • 6 nouveaux familiers;
  • 12 créatures mythiques.

Maintenant, concentrons-nous sur les nouveaux types de créatures : les Manasaputras et les Sahkils.

Manasaputras

Premièrement, le livre nous propose les Manasaputras, des créatures inspirées de la religion hindoue. Ces créatures sont des modèles de perfection provenant du plan de l’énergie positive. Étant de nature bonne et compatissante, les Manasaputras se promènent parfois sur le plan matériel lorsque la cruauté et le mal répandent le chaos et l’ignorance. Ces curieuses créatures sont strictes et portent une importance capitale aux concepts d’introspection et de méditation. D’ailleurs, il n’est pas rare pour les autres créatures de croire que cette race soit inflexible et qu’elle n’accepte pas de changer ses habitudes. Cependant, ces personnages ont généralement tendance à accepter le changement, les nouvelles idées et les défis, s’adaptant aux besoins de leurs interlocuteurs.

Bref, les Manasaputras offrent une belle alternative au concept des anges, qui peut finir par être répétitif. Si vous comptez faire une aventure un peu plus exotique, ou si vous souhaitez surprendre vos joueurs, cette nouvelle sorte de créature devrait vous satisfaire.

Sahkils

Dans le passé, j’ai mentionné que j’avais une affection particulière pour les Psychopomps, ces créatures masquées assurant le cycle de la mort. Premièrement, j’adorais leur esthétique particulière et leurs masques mystérieux. Ensuite, je m’intéressais à leur nature neutre sur le concept de la mort. Ces créatures ne cherchaient pas à tuer, ni à corrompre les âmes… Elles ne cherchaient qu’à guider celles-ci dans l’au-delà. Malheureusement, certaines de ces créatures décident parfois de se rebeller, et c’est ce que sont les Sahkils.

Rejetant leur apparence du passé, ces créatures prennent généralement la ressemblance des peurs du commun des mortels. Bref, ceux-ci deviennent cauchemardesques et terrifiants. Du coup, nous avons donc des créatures horrifiantes désirant devenir maître des âmes errantes, se plaisant dans la corruption de la vie et de la mort. Le livre nous offre cinq Sahkils de niveaux différents, idéal pour générer des aventures horrifiantes. Après tout, cela fait du bien d’avoir d’autres monstres de terreur qui ne soient pas des diables, démons ou morts-vivants!


Mes coups de cœur

Maintenant qu’on a parlé des manasaputras et des sahkils, concentrons-nous sur mes coups de cœur. Pour l’occasion, j’ai sélectionné cinq créatures différentes qui, pour une fois, ne sont pas des morts-vivants. Donc, allons-y!

Apallie
  • Nom original : Apallie
  • Niveau de difficulté : 2
  • Alignement : Neutre
  • Type : Gelée
  • Environnements : N’importe quel environnement
  • Pouvoirs spéciaux : Sort d’altération physique à volonté, allergie au soleil, intelligence, traits de gelée

Premièrement, je me devais de débuter avec une créature que je trouve assez mignonne. Malgré son apparence de monstre gélatineux, nous avons ici une créature très similaire aux blobs verts du film Plaxmol. Pour faire court, l’Apallie est une gelée influencée par les résidus de magie générés par un lanceur de sortilèges affectant la psyché. Après un certain temps, la gelée finit par développer des émotions, une intelligence ainsi qu’une personnalité. En fait, celle-ci finit par croire qu’elle est de la même race que celle de son créateur. D’ailleurs, celle-ci possède le pouvoir de prendre la forme de n’importe quel humanoïde de taille petite afin de s’infiltrer dans les villes et les villages.

Malheureusement, celle-ci est allergique au soleil et finit par montrer sa véritable nature au moindre rayon de lumière. Malgré sa volonté d’être une créature normale, celle-ci est destinée à devoir se cacher, par peur d’être chassée et tuée par ceux et celles qui ne la comprennent pas. Bref, c’est une créature que j’adore pour ce qu’elle peut apporter sur une table de jeu. Qu’il s’agisse de personnages non joueurs ou de joueurs tentant de garder le secret.

Lotus cadavérique
  • Nom original : Corpse Lotus
  • Niveau de difficulté : 13
  • Alignement : Neutre
  • Type : Plante
  • Environnements : Forêts tempérées, marécages, jungles
  • Pouvoirs spéciaux : Camouflage, digestion de cadavres, vignes puissantes

Ensuite, nous avons le lotus cadavérique. Non seulement, je l’ai choisi parce que c’était une belle créature de type plante à mettre dans une aventure, mais également parce que celle-ci me fait penser à la plante géante du film Little Shop of Horrors. Techniquement, le monstre ne parle pas et ne vient pas de l’espace, mais l’inspiration reste tout de même là. Bref, si vous comptez faire une aventure en jungle ou dans un jardin botanique dangereux, il y a du bon matériel ici.

Crevette-mante géante
  • Nom original : Shrimp, Giant Mantis
  • Niveau de difficulté : 9
  • Alignement : Neutre
  • Type : Vermine
  • Environnements : Plages chaudes
  • Pouvoirs spéciaux : Immunité aux effets mentaux, vision exceptionnelle, explosion sonore, pinces rapides

Et puis, nous avons la crevette-mante géante. Déjà, la crevette-mante est un crustacé exceptionnel dans notre réalité. En effet, celle-ci possède une vision lui permettant de voir des milliards de couleurs que nous sommes incapables de voir. De plus, elle possède des poings capables de terrasser n’importe quel poisson ou invertébré qu’elle attaque. Ses pinces sont tellement rapides que le choc généré par le coup génère une bulle d’air et fait bouillir l’eau environnante. Maintenant, imaginez que cette crevette soit de taille humaine… Ouais, l’idée est monstrueuse, et j’adore ça!

Non seulement on nous offre une créature horriblement dangereuse lors de combats aquatiques, mais on nous offre également des alternatives terrestres. Du coup, une créature que je considérais déjà comme terrifiante dans l’eau devient alors horrifique. Sérieusement, je ne voudrais pas avoir à affronter une crevette-mante faisant ma taille.

Gelée de poudre à canon
  • Nom original : Gunpowder Slime
  • Niveau de difficulté : 14
  • Alignement : Neutre
  • Type : Gelée
  • Environnements : Plages chaudes
  • Pouvoirs spéciaux : Traits de gelée, immunité au froid, division par le feu ou le tranchant, tir explosif, combustion explosive, résidus explosifs

Généralement, les monstres gélatineux peuvent être assez dangereux avec leur capacité de se diviser en plusieurs gelées. Et ce, sans compter leurs pouvoirs spéciaux (paralysie, décharges électriques, destruction des armures, etc.). Hé bien, le monstre gélatineux de poudre à canon est ma foi assez dangereux. Premièrement, celui-ci est capable de générer de petites explosions lui permettant de tirer des projectiles sur ses cibles, de la même façon qu’une arme à feu. Ensuite, au moindre contact avec une flamme ou une étincelle, la gelée explose pour ensuite se diviser en deux monstres, causant d’énormes dégâts par l’occasion.

Personnellement, j’adore le concept afin d’ajouter un peu de stress aux joueurs. Il est vrai que le niveau du monstre est assez élevé, mais rien n’empêche de baisser certaines statistiques afin d’en réduire la difficulté. On s’entend que l’idée d’un monstre gélatineux explosif est assez intéressante. Du moins, c’est le cas pour moi!

Mutant (Archétype)
  • Nom original : Mutant (Archetype)
  • Niveau de difficulté : +1
  • Alignement : N’importe quel alignement
  • Type : Change la créature en aberration
  • Environnements : N’importe quel environnement
  • Pouvoirs spéciaux : +4 à deux caractéristiques et -2 à deux caractéristiques, pouvoirs variés selon la mutation

Finalement, je me devais d’ajouter un archétype de monstre dans mon top 5. Quoi de mieux que de nous proposer de créer des créatures mutantes, des créatures aux traits physiques grotesques et capacités étranges? Ici, ce ne sont pas des mutants à la X-Men qu’on nous propose, mais bien des créatures atteintes de mutations physiques, et parfois mentales, assez importantes. Pour faire bref, la créature mutante est créée à partir de deux particularités : ses difformités ainsi que ses mutations.

Une difformité, c’est un effet négatif affectant la créature : être aveugle, fragile, sourd, sensible à la lumière, avoir un bras inutile, etc. Si le personnage possède deux difformités, celui-ci pourra alors gagner un pouvoir de mutation. Et là, c’est à ce moment que les maîtres de jeu peuvent se faire plaisir et devenir créatifs. En fait, on nous propose une variété de mutations intéressantes, entre autres des pouvoirs magiques, un pouvoir de célérité, avoir un bras supplémentaire, être doté de télépathie, etc. Malgré tout, rien ne vous empêche en tant que MJ de proposer de nouvelles alternatives à vos joueurs ou d’en créer de toutes pièces pour vos monstres. Bref, soyez créatif!


Conclusion sur le Bestiaire 5

Donc, pour les maîtres de jeu cherchant à se procurer une liste de monstres pouvant être déployés rapidement, c’est un bon achat. Comme toujours, Paizo nous offre un matériel de qualité avec une bonne variété dans les types de monstres proposés. Certes, il y a un peu plus de créatures de haut niveau, mais on peut quand même y trouver de bonnes idées. Et comme d’habitude, les dessins qui accompagnent chaque description sont superbement réalisés. C’est une autre réussite selon moi, mais que je ne conseille pas aux joueurs, question d’éviter de perdre la surprise.

On aime : 

  • Comme toujours, on nous offre de magnifiques images;
  • Ensuite, la navigation dans le livre est facile;
  • Le livre est de bonne qualité, et bien édité;
  • Beaucoup d’alternatives pour les aventures de haut niveau.

On aime moins : 

  • Il n’y a pas beaucoup de trucs pour les personnages de très bas niveau.

Merci à Paizo Publishing de nous avoir fourni un exemplaire du livre pour cette critique!

Je sais, je suis en retard. Le cinquième bestiaire a été publié en 2015 et c'est deux ans plus tard que j'en fais la critique. Mais bon, au cas où vous chercheriez à savoir si le contenu en vaut la peine, je me suis décidé à vous partager mes impressions sur le livre. Donc, sans plus attendre, voici nos impressions. Bonne lecture! Fiche Technique Type de produit : Livre de règles Date de publication : 18 novembre 2015 Concepteurs : Jason Bulmahn, Logan Bonner, Stephen Radney-MacFarland, Mark Seifter Auteurs :  Dennis Baker, Jesse Benner, John Bennett, Creighton Broadhurst, Robert Brookes, Benjamin Bruck, Adam Daigle, Thurston Hillman,Eric Hindley, Joe Homes, James Jacobs, Amanda Hamon Kunz, Ben McFarland, Tom Phillips, Jason Nelson, Stephen Radney-MacFarland, Alistair Rigg,Alex Riggs, David N. Ross, F. Wesley Schneider, David Schwartz, Mark Seifter, Mike Shel, James L. Sutter, et Linda Zayas-Palmer Artistes : Wayne Reynolds, Dave Allsop, Ertaç Altınöz, Helge C. Balzer, Aleksey Bayura, Rogier van de Beek, Eric Belisle, Subroto Bhaumik, Filip Burburan,Dmitry Burmak, Tomasz Chistowski, Steve Ellis, Wayne England, Mattias Fahlberg, Jorge Fares, Fabio Gorla, Kent Hamilton, Miguel Regodón Harkness,Tim Kings-Lynne, James Krause, Daniel López, Damien Mammoliti, Diana Martinez, Joshua Meehan, Brynn Metheney, Dieter Miller, Raven Mimura, Jon Neimeister, Jim Nelson, Nikolai Ostertag, Jose Parodi, Lucio Parrillo, Roberto Pitturru, Ryan Portillo, Scott Purdy, Maichol Quinto, Jason Rainville,Kiki Moch Rizky, Alexandru Sabo, Chris Seaman, Bryan Sola, Nemanja Stankovic, Florian Stitz, Xia Taptara, Tyler Walpole, Ben Wootten, et Christina Yen Nombre de pages : 320 pages Prix approximatif : 50 dollars Disponible en français : pas pour le moment Ce livre utilise des références aux ouvrages suivants : Deuxième Bestiaire; Troisième Bestiaire; Quatrième Bestiaire; Armes et Équipement (Ultimate Equipment); Aventures mythiques (Mythic Adventures); Guide des classes avancées (Advanced Class Guide); L’art de la guerre (Ultimate Combat); Manuel des règles avancées (Advanced Player’s Guide); Aventures de l’occulte (Occult Adventures); L’art de la magie (Ultimate Magic). Ce qu'on nous offre de nouveau Cette fois-ci, Paizo a tenté de nous offrir du contenu beaucoup plus adapté pour les joueurs de haut niveau. En effet, plusieurs créatures se trouvant dans le bouquin utilisent des règles uniques au concept d'aventures mythiques. De plus, de nombreuses créatures possèdent un niveau de difficulté supérieur à 20. Pour les joueurs de longue date et les maîtres de jeu cherchant à offrir de gros défis à ses aventuriers, c'est une belle panoplie de nouvelles options qu'on nous propose. Malgré tout, il existe quand même plusieurs suggestions pour les niveaux inférieurs ainsi que de nouvelles variantes de créatures déjà existantes : gelées, titans, démons, diables et autres. Voici quelques chiffres de créatures classiques qu'on nous offre : 2 aeons, 2 agathions, 3 anges, 2 archons et 2 azatas; 3 démons, 2 demodands, 3 diables; 5 dragons d'un nouveau type : les ésotériques; 6 nouveaux familiers; 12 créatures mythiques. Maintenant, concentrons-nous sur les nouveaux types de créatures : les Manasaputras et les Sahkils. Manasaputras Premièrement, le livre nous propose les Manasaputras, des créatures inspirées de la religion hindoue. Ces créatures sont des modèles de perfection provenant du plan de l'énergie positive.…

Évaluation en chiffres

Variété des monstres - 9
Originalité des monstres - 8
Potentiel de créativité - 9
Qualité visuelle/artistique - 10
Qualité du matériel - 9

9

Super!

Donc, pour les maîtres de jeu cherchant à se procurer une liste de monstres pouvant être déployés rapidement, c'est un bon achat. Comme toujours, Paizo nous offre un matériel de qualité avec une bonne variété dans les types de monstres proposés. Certes, il y a un peu plus de créatures de haut niveau, mais on peut quand même y trouver de bonnes idées. Et comme d'habitude, les dessins qui accompagnent chaque description sont superbement réalisés. C'est une autre réussite selon moi, mais que je ne conseille pas aux joueurs, question d'éviter de perdre la surprise.

User Rating: Be the first one !
9
Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de dix ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur en assurance-qualité chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *