Critique du jeu Azul : Maîtres du placement de tuiles, à vos planches!

Azul

Souvent, les jeux de société les plus simples font partit des plus amusants. Et bien, c’est ce qu’on nous propose dans Azul. Ici, on nous offre un jeu de placement de tuiles pouvant être apprécié par tous les types de joueurs. Bref, quelque chose de simple et d’efficace. Voici notre critique! Bonne lecture.


Fiche Technique

  • Date de parution : 2017
  • Éditeurs : Next Move Games, Plan B Games, Asmodee, Hobby Japan, Lacerta, Zvezda
  • Concepteur : Michael Kiesling
  • Artiste : Philippe Guérin, Chris Quilliams
  • Nombre de joueurs : 2 à 4
  • Âge recommandé : 8+
  • Durée d’une partie : 30 à 45 minutes
  • Mécaniques de jeu : placement de tuiles
  • Style de jeu : abstrait, stratégie
  • Prix moyen : 50 dollars
  • Extensions : Non

Règles et mécaniques de jeu

L’un des points forts d’Azul est le fait qu’il est assez simple, mais qu’il apporte tout de même un certain niveau de stratégie. Du coup, il est possible de prévoir ses actions et celles de ses adversaires afin de les bloquer et ainsi faire de plus gros scores. De plus, le jeu est rapide à préparer. En moins de 5 minutes, tout est prêt pour le jeu!

Préparation du jeu :

Premièrement, chaque joueur place un plateau devant lui sur lequel celui-ci pourra placer ses tuiles. Au centre de la table, on y place plusieurs plaques circulaires sur lesquelles quatre tuiles devront être placées au hasard. D’ailleurs, plus le nombre de joueur est grand, et plus le nombre de plaques sera élevé. De plus, il est important de mentionner que ces plaques seront renouvelées à chaque ronde de jeu. Et ce, jusqu’à ce que la partie soit terminée. Bref, la préparation du jeu est simple et permet de sauter rapidement dans le feu de l’action!

Déroulement du jeu :

Le jeu d’Azul se déroule en rondes consistant en deux phases; la pige de tuile et le placement de tuiles. Les règles sont assez simples en soi, et se contiennent en quelques pages seulement. En effet, il m’a été possible d’expliquer le jeu et son fonctionnement à de nouveaux joueurs en moins de dix minutes et ce, sans même avoir besoin du livre. Selon moi c’est une grande force du jeu. Voici donc une brève description du déroulement de la phase de pige.

  1. Le premier joueur choisis une couleur sur l’une des plaque circulaire et les place toutes sur sa grille de gauche;
  2. Ensuite, il jette les tuiles d’autres couleurs au centre des plaques circulaires;
  3. Et puis, le prochain joueur fait la même chose, et ainsi de suite.
  4. En tout temps, un joueur peut décider de prendre toutes les tuiles d’une même couleur au centre de la table.
  5. La ronde se termine lorsqu’il n’y a plus de tuiles à piger.

Une fois que toutes les tuiles ont été placées sur le plateau de gauche, il faut désormais les placer. Voici le fonctionnement;

  1. Premièrement, un joueur ne peut pas diviser un lot de tuiles sur plusieurs lignes. S’il y en a de trop, celles-ci vont dans la pile d’extra qui lui fera perdre des points.
  2. Ensuite, un joueur ne peut placer une tuile que si ça ligne de réserve (gauche) est pleine.
  3. Lorsqu’une tuile est placée, les autres tuiles de la même couleur vont dans la défausse.
  4. On calcule les points au fil de la partie, à chaque fois qu’une tuile a été placée.

Calculer les points, la victoire

Dernièrement, c’est à la fin de chaque ronde que se calculent les points de tous les joueurs. Les points sont calculés automatiquement à chaque fois qu’une tuile est placé sur le plateau de jeu. Premièrement, placer une tuile donne immédiatement un point au joueur, peu importe sa position. Par la suite, plus il y a de tuiles sur la même ligne (verticale ou horizontale), un nombre supplémentaire sera ajouté pour chaque tuile permettant de créer une ligne. Par exemple, placer une tuile au coin de deux rangées de deux tuiles crée une forme de L. Du coup, 3 points + 3 points s’ajoutent au score.

La victoire se calcule une fois qu’une ligne verticale est complète. Cette action définit donc la dernière ronde du jeu. Représentant ainsi la dernière possibilité de créer d’avantages de points. Sinon, il existe des scores bonus pour chaque ligne verticale et horizontale complétée. Également, si un joueur arrive à placer cinq tuiles d’une même couleur sur son plateau, celui-ci gagne également d’avantage de points.


Qualité du matériel utilisé

En ce qui concerne le matériel utilisé dans la confection du jeu, je peux confirmer que c’est de bonne qualité. Premièrement, les planches de jeu sur lesquelles on doit les tuiles sont fait d’un carton robuste, avec une impression réussie. Ensuite, les tuiles devant être placées sont fait d’un plastique lisse et solide, aucuns de problèmes d’impression à noter. Et pour ce qui est de la boîte de jeu, le tout est bien compartimenté. De plus, on nous offre un petit sac pour nous permettre de garder les tuiles en un seul endroit (et faciliter la pige au hasard).

Au final, un matériel de bonne qualité qui devrait pouvoir durer plusieurs années.


Qualité esthétique et visuelle

Visuellement parlant, le jeu est simple mais très beau. Parfois, les jeux les plus agréables à regarder sont ceux qui ne cherchent pas à submerger les joueurs de détails. Et c’est bien ce qu’on nous propose ici. Des tuiles aux couleurs variées, des planches de jeu bien stylisées et une thématique homogène dans tous les éléments qu’on nous offre. En ce qui attrait au livre de règles, le tout utilise une police respectable avec un bon support visuel pour les joueurs en ayant de besoin.

Bref, on nous propose une thématique intéressante. Et ce, tout en nous offrant une belle présentation.


En conclusion

Malgré sa simplicité, Azul est un jeu qui arrive à charmer tous les niveaux de joueurs. On nous propose un jeu agréable à l’œil avec certaines mécaniques nous permettant d’affecter le jeu de nos adversaires. Ainsi, on nous offre un jeu à la fois stratégique et abstrait. Ce jeu est l’un de mes coups de cœur cette année, et je le recommande fortement à tous les amateurs de jeux de société.

On aime :

  • La simplicité des règles;
  • L’aspect esthétique du jeu;
  • Le jeu peut être préparé rapidement;

On aime moins :

  • Le jeu peut être considéré trop simple;
  • Un joueur ayant l’avantage peut finir la partie en tout temps pour gagner.

Sources pour les image : Plan B Games et Boardgamegeek

Souvent, les jeux de société les plus simples font partit des plus amusants. Et bien, c'est ce qu'on nous propose dans Azul. Ici, on nous offre un jeu de placement de tuiles pouvant être apprécié par tous les types de joueurs. Bref, quelque chose de simple et d'efficace. Voici notre critique! Bonne lecture. Fiche Technique Date de parution : 2017 Éditeurs : Next Move Games, Plan B Games, Asmodee, Hobby Japan, Lacerta, Zvezda Concepteur : Michael Kiesling Artiste : Philippe Guérin, Chris Quilliams Nombre de joueurs : 2 à 4 Âge recommandé : 8+ Durée d'une partie : 30 à 45 minutes Mécaniques de jeu : placement de tuiles Style de jeu : abstrait, stratégie Prix moyen : 50 dollars Extensions : Non Règles et mécaniques de jeu L'un des points forts d'Azul est le fait qu'il est assez simple, mais qu'il apporte tout de même un certain niveau de stratégie. Du coup, il est possible de prévoir ses actions et celles de ses adversaires afin de les bloquer et ainsi faire de plus gros scores. De plus, le jeu est rapide à préparer. En moins de 5 minutes, tout est prêt pour le jeu! Préparation du jeu : Premièrement, chaque joueur place un plateau devant lui sur lequel celui-ci pourra placer ses tuiles. Au centre de la table, on y place plusieurs plaques circulaires sur lesquelles quatre tuiles devront être placées au hasard. D'ailleurs, plus le nombre de joueur est grand, et plus le nombre de plaques sera élevé. De plus, il est important de mentionner que ces plaques seront renouvelées à chaque ronde de jeu. Et ce, jusqu'à ce que la partie soit terminée. Bref, la préparation du jeu est simple et permet de sauter rapidement dans le feu de l'action! Déroulement du jeu : Le jeu d'Azul se déroule en rondes consistant en deux phases; la pige de tuile et le placement de tuiles. Les règles sont assez simples en soi, et se contiennent en quelques pages seulement. En effet, il m'a été possible d'expliquer le jeu et son fonctionnement à de nouveaux joueurs en moins de dix minutes et ce, sans même avoir besoin du livre. Selon moi c'est une grande force du jeu. Voici donc une brève description du déroulement de la phase de pige. Le premier joueur choisis une couleur sur l'une des plaque circulaire et les place toutes sur sa grille de gauche; Ensuite, il jette les tuiles d'autres couleurs au centre des plaques circulaires; Et puis, le prochain joueur fait la même chose, et ainsi de suite. En tout temps, un joueur peut décider de prendre toutes les tuiles d'une même couleur au centre de la table. La ronde se termine lorsqu'il n'y a plus de tuiles à piger. Une fois que toutes les tuiles ont été placées sur le plateau de gauche, il faut désormais les placer. Voici le fonctionnement; Premièrement, un joueur ne peut pas diviser un lot de tuiles sur plusieurs lignes. S'il y en a de trop, celles-ci vont dans la pile d'extra qui…

Évaluation en chiffres

Facilité d'apprentissage - 9
Difficulté - 9
Plaisir - 8
Rejouabilité - 8
Qualité du matériel - 9
Esthétisme - 1
Thématique - 7
Rapport Qualité/Prix - 8.5

7.4

Super!

Malgré sa simplicité, Azul est un jeu qui arrive à charmer tous les niveaux de joueurs. On nous propose un jeu agréable à l’œil avec certaines mécaniques nous permettant d'affecter le jeu de nos adversaires. Ainsi, on nous offre un jeu à la fois stratégique et abstrait. Ce jeu est l'un de mes coups de cœur cette année, et je le recommande fortement à tous les amateurs de jeux de société.

User Rating: Be the first one !
7

Commentaires

Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de dix ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur en assurance-qualité chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *