Retour sur l’édition été 2015 du G-Anime

Les 18 et 19 juillet 2015, l’équipe de l’Antre du Geek était présente lors de l’édition 2015 du G-Anime d’été. C’est accompagné de son fidèle compagnon Florian Saugues de GoReroll ainsi que de ses alliés Cédrick Duquette et Julie Vieira que Jonathan Gaudreau s’est promené sur les lieux afin d’en faire la couverture. Voici un petit récapitulatif de ce weekend!

Antoine Daniel, Grenier et leurs foules

L’arrivée d’Antoine Daniel, personnalité française du web réputée pour son émission What the cut, pour la première fois au Québec, ainsi que la présence de Frédéric Molas et de Sébastien Rassiat de l’émission Joueur du Grenier pour leur deuxième fois dans la région ont eue un effet monstre sur le festival. En effet, le trio de stars du web remplissait les salles de chaque atelier que ceux-ci animaient, causant un petit effet de vide dans le reste du congrès. Dès la première journée, la vente de billets allait si bien que l’administration était sur le point de manquer de laissez-passer. Heureusement, l’équipe a su s’adapter à la situation très rapidement et ainsi éviter une catastrophe. D’ailleurs, fait cocasse, la FAQ d’Antoine Daniel était si populaire que des gens ont dû se limiter à regarder le tout de l’extérieur des portes.

Les invités du G-Anime qui participent à un jeu avec le public
Les invités du G-Anime qui participent à un jeu avec le public

Très généreux de leur temps, les YouTubeurs ont animé une foire aux questions pour leurs projets respectifs, ont participé à un bon nombre de spectacles et de jeux sur scène organisés par l’événement et ont passé du temps avec leurs fans qui étaient prêts à affronter l’énorme file d’attente de gens désirant mettre la main sur un autographe.

Nous n’avons malheureusement pas été en mesure d’obtenir une entrevue avec les invités en question. Espérons qu’ils se représenteront dans la région pour que nous puissions avoir la chance de leur poser quelques questions.

 

L’enchère aux célibataires

Animée par Luduc, avait lieu l’habituelle enchère aux célibataires du festival offrant tous les gains à la fondation Leucan. En tout et pour tout, c’est un total de 600 $ qui a été amassé pour l’œuvre de charité, Luduc ayant été vendu pour 270 $ à lui seul! Le seul point négatif devant être mentionné pour cet événement est le fait qu’il était organisé aux premières heures du festival; avoir une enchère aux heures de pointe aurait très certainement attiré beaucoup plus de gens, permettant ainsi d’amasser une plus grosse somme.

En espérant que le congrès rectifie la situation pour leur prochaine édition!

 

La « YouTube Battle G-Anime 2015 »

Crédit pour la photo : RétroGamer.ca
Crédit pour la photo : RétroGamer.ca

Samedi avait lieu l’édition G-Anime 2015 de la Youtube Battle organisée par l’équipe de Je joue le jeu. L’activité consiste en trois équipes devant s’affronter à l’aide de vidéos cocasses et/ou étranges selon des thèmes pigés au hasard par le public. Les trois équipes étaient le groupe de Luduc, de Je joue le jeu et de l’Antre du Geek.

L’AdG, représentée par Jonathan Gaudreau, Cédrick Duquette, Julie Vieira et Florian Saugues, a été couronnée gagnante lors de la finale qui lui faisait affronter l’équipe de JJLJ. Les scores finaux étaient de 6 points pour l’AdG, 5 points pour JJLJ et d’un seul point pour Luduc et ses acolytes. L’activité a eu un franc succès auprès de la foule. Il est clair qu’une revanche sera planifiée entre notre équipe et celle de Guillaume Couture dans un autre festival.

Voici l’une des vidéos qui a permi à notre équipe de remporter la victoire :

 

Des ateliers animés par des passionnés

Comme à son habitude, le festival avait un lot d’ateliers animés par des passionnés sur plusieurs sujets à saveur geek. Cependant, les sujets traités lors des conférences étaient plutôt restreints à la culture japonaise ainsi qu’aux jeux vidéo (tout particulièrement au sujet du jeu vidéo rétro qui gagne de plus en plus en popularité au Québec). N’ayant pu participer à tous les ateliers proposés, je peux du moins confirmé que ceux auxquels j’ai assisté étaient intéressants et bien montés, le public étant très réceptif aux animateurs.

Luc Biron, Guillaume Couture, Alice Stone et Jérémie Marsin discutent de collections de jeu avec d'autres panélistes
Luc Biron, Guillaume Couture, Alice Stone et Jérémie Marsin discutent de collections de jeux avec d’autres présentateurs.

Un peu trop d’ateliers traitant sur le jeu vidéo rétro pour un événement censé être basé sur la culture japonaise, mais, heureusement, les présentateurs ont tout de même été en mesure de nous proposer une bonne variété de sujets. Tout comme Andrew Castegan de Puissance Maximal qui nous a proposé d’excellents ateliers traitant du jeu vidéo actuel avec des sujets tels que l’évolution du J-RPG ou la pertinence du jeu vidéo sur PC aujourd’hui.

Andrew Castegan entrain d'animer une discussion sur le PC dans la scène actuelle du jeu vidéo
Andrew Castegan en train d’animer une discussion sur le PC dans la scène actuelle du jeu vidéo

 

Des activités geek

Et bien sûr, il y avait un lot d’activités organisées par des amateurs de culture geek. Une session de karaoké où les gens pouvaient profiter d’un petit moment pour chanter leurs mélodies japonaises préférées, des salles de projections permettant de découvrir de nouvelles séries animées ou de nouveaux films, une édition consacrée à l’animation japonaise du jeu Fait moi un dessin, la grande danse du samedi soir, les nombreuses tables de jeux de société ou les bornes de jeux vidéo. Une panoplie de jeux vidéo actuels ainsi que de consoles rétro étaient présentes, permettant de faire découvrir de petits bijoux aux plus curieux.

Un groupe chantant en cœur la chanson thème de Pokémon.
Un groupe chantant en cœur la chanson thème de Pokémon

Ayant participé au jeu Fait-moi un dessin, j’ai été déçu de voir le manque de soutien de la part de l’événement pour assurer le bon déroulement de la chose. Les organisatrices ont dû faire avec les moyens qu’elles avaient étant donné qu’il leur était impossible de mettre la main sur les panneaux qu’elles étaient censées avoir. Les participants ont dû utiliser de petites feuilles de papier pour leurs dessins, ce qui compliquait énormément la tâche de montrer les œuvres d’art au public présent. Une salle plus petite aurait pu éviter le besoin d’avoir un panneau pour dessiner.

GAnime_Ete2014_Dessins
L’activité « Fait-moi un dessin » en plein déroulement. Jonathan et Florian se demandent encore ce qu’ils vont devoir dessiner.

 

La salle marchande

La salle marchande était malheureusement beaucoup moins garnie que l’événement de l’hiver dernier, ce qui peut être expliqué par le fait que l’événement d’été est de plus courte durée. On avait droit à une variété de boutiques vendant armes de latex, mangas, jeux vidéo, pixel arts, chapeaux et accessoires, etc. Il y avait également quelques artistes sur place prêts à vendre leurs créations ou à dessiner des requêtes spéciales.

Il y avait cependant deux mauvais points concernant ladite salle marchande. Le fait que toutes les tables ne soient pas prises, causant un effet de vide dans la salle marchande, et le fait que certaines tables médias ont été placées dans ce coin très peu achalandé. En janvier, les personnes désirant une table sans désir de vente avaient été placé dans les couloirs, à la vue de tous. Cette nouvelle façon de faire a clairement affecté la visibilité de ses gens qui, nous espérons, auront une meilleure chance à la prochaine édition.

 

Des tonnes de costumadiers

Qu’est-ce que serait un festival sans ces nombreuses personnes costumées? Partout, on croisait des gens passionnés de culture geek désirant montrer leurs talents de costumiers. Séries d’animation japonaise, jeux vidéo, films de Disney, South Park, bref, il y en avait pour tous les goûts! D’ailleurs, la mascarade (concours dédié aux costumadiers), animée par Guiz de Pessimier le samedi soir a également connu un franc succès, comptabilisant plus de 21 participants, sans compter le public présent pour assister aux différents spectacles.

Crédit pour la photo, Florian de GoReroll
Crédit pour la photo, Florian de GoReroll

 

Conclusion

Malgré quelques anicroches ici et là, nous pouvons affirmer que l’édition 2015 du G-Anime d’été a été véritablement réussie. Certes, il y a eu quelques petits problèmes avec quelques activités ainsi qu’une salle marchande un peu moins achalandée que lors de l’édition régulière, mais, en tout et pour tout, l’Antre du Geek a été satisfaite de son expérience sur place. L’événement a dépassé de beaucoup ses attentes en nombre de gens présents, et nous espérons que l’expérience se répétera lors de la prochaine édition du mois de janvier 2016!

L’Antre du Geek sera bien sûr de la partie, le serez-vous?

Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de dix ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur en assurance-qualité chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *