[Jeux de société] Critique de Mutiny – Mais qui veut la peau du capitaine?

Pendant plusieurs années, le Hollandais Rampant a navigué de par le monde, en quête de gloire, de fortune et d’un cuisinier décent… La nourriture sur un bateau pirate est rarement raffinée, mais à bord du Hollandais Rampant, la majorité des pirates préféreraient combattre le Kraken ou encore visiter Davy Jones plutôt que de manger un repas préparé par le cuisinier. Voir un pirate mourir durant un repas était plus que commun, et de nouveaux membres d’équipage devaient être recrutés à chaque port (hé, une plus grosse part pour les survivants, non?). Mais qu’arriverait-il si des gens profitaient de la cuisine infecte du cuisinier pour empoisonner le capitaine de prendre sa place?

Bienvenue dans Mutiny!

Fiche technique

  • Date de parution : novembre 2014
  • Type de jeu : jeu de rôles / jeu de party
  • Éditeur : folklore
  • Concepteurs : Jean-François Desmarais, Mike Di Gregorio-Rifiorati, Jessica Hébert, Félix-Antoine Lauzon, Mikhaël Vaillancourt
  • Illustrations : Eve Levasseur Marineau, David Marcotte
  • Durée d’une partie : 15 à 25 minutes
  • Nombre de joueurs : 5 à 18 joueurs
  • Âge recommandé : 6 ans et plus
  • Langue du produit : français et anglais
  • Prix : 20$ (physique) ou 7.50$ (digital)
  • Extensions : non

mutiny-groupe

C’est quoi, ça?

Mutiny est un jeu de rôles créé par Folklore, une équipe de développeurs indépendants entièrement québécoise. Dans ce jeu, des pirates tentent de saboter le bateau et d’assassiner le capitaine lors des repas, il est primordial pour le reste de l’équipage de trouver les traîtres et de les jeter par-dessus bord aussi rapidement que possible. D’ailleurs, il est pratique de mentionner que, dans le but de financer leur projet, l’équipe a lancé une campagne sur Kickstarter en mars 2014. Sur un objectif de 1500 dollars canadiens, un total de 2636 dollars fut récolté, permettant d’offrir un peu plus de matériels à ceux et celles qui décidèrent de financer le projet.

Mécaniques de jeumutiny-capitaine

Si vous connaissez et adorez le classique jeu Les loups-garous de Thiercelieux, vous risquez fort bien d’être charmé par ce jeu aux mécaniques de jeu très similaires. En gros, le concept est le suivant : des pirates veulent se rebeller et assassiner le capitaine lors du repas, c’est donc une guerre constante entre deux factions : les matelots et les traites. Un joueur devra jouer le rôle du capitaine, un autre sera cuisinier afin de servir les repas aux pirates (empoisonné ou non, le reste du groupe sera ensuite divisé dans les deux camps. Chaque tour, les traites doivent annoncer au cuisinier (le maître de jeu) quel plat ils souhaitent empoisonner. Ensuite, chaque joueur aura la chance d’utiliser l’un de ses pouvoirs ou son action spéciale, un par un. Le jeu offre les personnages suivants aux pouvoirs variés;

  • Matelots/Traites : À son tour, le personnage peut échanger son repas avec un autre joueur.
  • Matelots/Traites rusés : En plus d’échanger leurs repas, ils peuvent refuser de goûter un repas une fois par partie.
  • Le soudoyeur : En plus des actions normales, une fois par partie, le soudoyeur peut forcer un autre joueur d’utiliser son action d’échange de repas.
  • Le perroquet : Le perroquet ne participe pas à la phase d’empoisonnement et peut, une fois par partie, forcer un joueur à révéler son allégeance.
  • Mithiridates : Mithiridates possède un estomac de béton, il résiste naturellement au premier repas empoisonné qui lui est offert. Il peut aussi échanger ses repas.
  • Maître des potions : En plus des actions normales, le maître des potions peut sauver un joueur en annulant le poison dans son repas.
  • L’agent double : L’agent double fait partie des matelots, mais doit jouer comme un traître. Si tous les autres traîtres sont morts, l’agent double gagne.
  • Le capitaine : Une fois par partie, il peut demander à un joueur de goûter son repas. Il peut aussi échanger son repas avec n’importe qui autour de la table, ou forcer deux joueurs à échanger leurs repas.

Il est clair qu’on ne nous propose pas un jeu très original, mais la façon d’utiliser les mécaniques réputées du jeu des loups-garous rend toute fois l’expérience agréable. Le fait d’offrir la chance aux joueurs d’avoir la chance d’éviter la mort en échangeant leur repas permet un certain niveau de stratégie qui rend le tout beaucoup plus interactif.

Style artistique

Artistiquement parlant, le jeu est très simple. Si vous êtes le genre de joueur à mettre beaucoup d’emphase sur la qualité des images utilisées dans un jeu, c’est clairement un point qui risque de vous déranger. Les images transmettent très bien l’univers et respectent le thème visé par développeurs, et le tout est supporté par une carte aux trésors pouvant être utilisée comme point central de vos parties. Heureusement, les personnages ne sont pas hideux. Si vous préférez mettre l’emphase sur le plaisir que peut nous procurer un jeu plus que sur les graphismes, le matériel fourni sera amplement suffisant pour vous!

mutiny-carte

Qualité du matériel

Pour 20 dollars, on arrive à mettre la main sur un matériel avec un bon rapport qualité/prix. Les cartes de jeu sont robustes, la boîte du jeu est compacte et facile à transporter dans les poches d’un pantalon, et le livre de règles se plie comme s’il était une carte aux trésors. D’ailleurs, vous ne souhaitez pas acheter une copie physique du jeu? Qu’il en soit ainsi! Une version PDF est également disponible pour un peu moins de la moitié de sa valeur pour que vous puissiez imprimer le jeu chez vous. C’est une attention intéressante qui permet d’encourage ses développeurs indépendants de jeux de société de la région.

S’il y a un truc que je dois malheureusement mentionner concernant le matériel est la traduction incomplète du matériel offert. Les règles sont offertes en français, oui, mais les cartes de jeu (personnages et repas) sont offertes en anglais, ce qui est vraiment très dommage. D’ailleurs, j’ai remarqué que le livre d’instruction possédait également une phrase non traduite concernant la préparation du jeu.

Facteur plaisirmutiny-doubleagent

Les règles mentionnent qu’il est possible d’y jouer à 5 joueurs, mais je confirme qu’il est beaucoup mieux d’avoir un groupe de plus de dix personnes pour réellement profiter du jeu et de ses différentes classes de personnage. La beauté de ce jeu n’est pas dans ses mécaniques ou dans sa simplicité, mais bien par ce qu’un groupe motivé peut arriver à réaliser avec un minimum d’improvisation et de motivation.

Si vous êtes un groupe de joueurs raffolant de jeux de rôles, c’est le genre de jeu qui pourrait vous permettre de passer une agréable soirée dans une ambiance différente. L’idée d’avoir une cible à anéantir/protéger à tout prix est assez intéressante, et cela peut ouvrir la porte à de magnifiques soirées « meurtres et mystères ».

Conclusion

Quoique celui-ci ne soit pas le plus original des jeux de party, Mutiny arrive à se tailler une place parmi les jeux de rôles et de déductions en raison de sa simplicité et de ses mécaniques de jeu mettant l’emphase sur l’interaction entre les joueurs. Il est très facile de voir que Les loups-garous de Thiercelieux a fortement inspiré celui-ci et, malgré tout, on arrive à nous offrir une expérience agréable. Pour une vingtaine de dollars, on nous offre un bon rapport qualité/prix en ce qui a trait au matériel si ce n’est que les cartes de jeux ne sont pas traduites (heureusement, le livre de règles nous permet de rectifier le problème). Si vous cherchez une nouvelle option au classique qu’est Loups-Garous, je vous conseille vivement de mettre la main sur Mutiny. Vous en aurez pour votre argent! Pour vous procurer le jeu, nous vous invitons à visiter la page Etsy du développeur, bonne partie!

On aime :

  • Les règles sont simples et faciles à prendre en main;
  • Une belle option au classique Les loups-garous de Thiercelieux;
  • Idéal pour les soirées arrosées entre amis;
  • Le jeu peut être acheté en format PDF pour être imprimé à la maison;
  • Boîte compacte et facile à transporter;
  • Bon rapport qualité/prix pour le matériel utilisé.

On aime moins :

  • Peu original face aux autres jeux du même type;
  • Le style artistique utilisé n’est pas époustouflant;
  • Les règles sont bilingues, mais les cartes de jeu sont en anglais.
Pendant plusieurs années, le Hollandais Rampant a navigué de par le monde, en quête de gloire, de fortune et d'un cuisinier décent... La nourriture sur un bateau pirate est rarement raffinée, mais à bord du Hollandais Rampant, la majorité des pirates préféreraient combattre le Kraken ou encore visiter Davy Jones plutôt que de manger un repas préparé par le cuisinier. Voir un pirate mourir durant un repas était plus que commun, et de nouveaux membres d'équipage devaient être recrutés à chaque port (hé, une plus grosse part pour les survivants, non?). Mais qu'arriverait-il si des gens profitaient de la cuisine infecte du cuisinier pour empoisonner le capitaine de prendre sa place? Bienvenue dans Mutiny! Fiche technique Date de parution : novembre 2014 Type de jeu : jeu de rôles / jeu de party Éditeur : folklore Concepteurs : Jean-François Desmarais, Mike Di Gregorio-Rifiorati, Jessica Hébert, Félix-Antoine Lauzon, Mikhaël Vaillancourt Illustrations : Eve Levasseur Marineau, David Marcotte Durée d'une partie : 15 à 25 minutes Nombre de joueurs : 5 à 18 joueurs Âge recommandé : 6 ans et plus Langue du produit : français et anglais Prix : 20$ (physique) ou 7.50$ (digital) Extensions : non C'est quoi, ça? Mutiny est un jeu de rôles créé par Folklore, une équipe de développeurs indépendants entièrement québécoise. Dans ce jeu, des pirates tentent de saboter le bateau et d'assassiner le capitaine lors des repas, il est primordial pour le reste de l'équipage de trouver les traîtres et de les jeter par-dessus bord aussi rapidement que possible. D'ailleurs, il est pratique de mentionner que, dans le but de financer leur projet, l'équipe a lancé une campagne sur Kickstarter en mars 2014. Sur un objectif de 1500 dollars canadiens, un total de 2636 dollars fut récolté, permettant d'offrir un peu plus de matériels à ceux et celles qui décidèrent de financer le projet. https://www.youtube.com/watch?v=UaogK9UmAik Mécaniques de jeu Si vous connaissez et adorez le classique jeu Les loups-garous de Thiercelieux, vous risquez fort bien d'être charmé par ce jeu aux mécaniques de jeu très similaires. En gros, le concept est le suivant : des pirates veulent se rebeller et assassiner le capitaine lors du repas, c'est donc une guerre constante entre deux factions : les matelots et les traites. Un joueur devra jouer le rôle du capitaine, un autre sera cuisinier afin de servir les repas aux pirates (empoisonné ou non, le reste du groupe sera ensuite divisé dans les deux camps. Chaque tour, les traites doivent annoncer au cuisinier (le maître de jeu) quel plat ils souhaitent empoisonner. Ensuite, chaque joueur aura la chance d'utiliser l'un de ses pouvoirs ou son action spéciale, un par un. Le jeu offre les personnages suivants aux pouvoirs variés; Matelots/Traites : À son tour, le personnage peut échanger son repas avec un autre joueur. Matelots/Traites rusés : En plus d'échanger leurs repas, ils peuvent refuser de goûter un repas une fois par partie. Le soudoyeur : En plus des actions normales, une fois par partie, le soudoyeur peut forcer un autre joueur d'utiliser son action d'échange de repas. Le perroquet : Le perroquet ne participe pas à la…

Évaluation en chiffres

Facteur d'apprentissage/difficulté - 9
Facteur de rejouabilité - 8
Facteur plaisir - 8
Facteur innovation - 7
Qualité artistique - 5
Qualité du matériel - 6
Prix moyen - 9

7.4

Un bon jeu!

Quoique celui-ci ne soit pas le plus original des jeux de party, Mutiny arrive à se tailler une place parmi les jeux de rôles et de déductions en raison de sa simplicité et de ses mécaniques de jeu mettant l'emphase sur l'interaction entre les joueurs. Il est très facile de voir que Les loups-garous de Thiercelieux a fortement inspiré celui-ci et, malgré tout, on arrive à nous offrir une expérience agréable. Pour une vingtaine de dollars, on nous offre un bon rapport qualité/prix en ce qui a trait au matériel si ce n'est que les cartes de jeux ne sont pas traduites (heureusement, le livre de règles nous permet de rectifier le problème). Si vous cherchez une nouvelle option au classique qu'est Loups-Garous, je vous conseille vivement de mettre la main sur Mutiny. Vous en aurez pour votre argent!

User Rating: Be the first one !
7

Commentaires

Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de dix ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur en assurance-qualité chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *