Parcours d’entrepreneur geek – Sébastien Simard, Ateliers Nemesis

Notre série d’articles sur les entrepreneurs geeks se poursuit. Cette fois-ci, nous sortons de Montréal pour nous rendre en Mauricie, à Saint-Élie-de-Caxton. Notre prochain entrepreneur geek, Sébastien Simard, 29 ans, est le directeur des ventes des Ateliers Nemesis, une entreprise fabriquant des accessoires et costumes pour les jeux de rôle grandeur nature. Voyons comment il a rejoint une compagnie ayant plus d’une douzaine d’années d’expérience.


Avant de devenir copropriétaire des Ateliers Nemesis, quel était votre parcours scolaire? Et votre parcours professionnel?

Avant ce travail dans ce magnifique domaine, j’ai travaillé en restauration. J’ai suivi une formation professionnelle en cuisine française. J’ai eu la chance de travailler en hôtellerie, dans une poissonnerie, fromagerie et autres établissements qui m’ont permis de parfaire mes connaissances en la matière.


Aviez-vous de l’expérience en entrepreneuriat?

Oui, j’ai eu la chance d’avoir deux entreprises de service traiteur et par la suite, une entreprise spécialisée en fabrication d’accessoires de cuir pour les grandeur nature.

Ateliers Nemesis


À quel moment êtes-vous devenu copropriétaire des Ateliers Nemesis? Pour quelles raisons?

Les Ateliers Nemesis ont toujours eu dans l’idée de rassembler plusieurs artisans dans un même endroit. J’occupais donc un espace dans leur local, comme plusieurs autres artisans. Après plusieurs années de « collocation », nous étions tous devenus bons amis. En 2015, ils étaient à la rechercher d’un nouvel associé et c’est moi qui aie eu la grande chance de le devenir le 23 décembre 2015.


Quels sont les défis d’une entreprise geek?

Comme plusieurs autres commerces, nos produits ne sont pas des biens essentiels, comme, par exemple, une épicerie. Il est parfois difficile, selon la période de l’année, de maintenir les emplois. Notre milieu est saisonnier : l’été, c’est le branle-bas de combat, tandis que l’hiver, c’est plus tranquille. L’un des plus gros défis est de se renouveler pour rester sur le marché geek.


Qu’appréciez-vous le plus dans votre aventure entrepreneuriale? Qu’appréciez-vous le moins?

Ce que j’apprécie le plus est le contact avec les gens, les défis d’innovation et de développement. J’adore le fait que chaque journée de travail est remplie de défis.
Ce que je déteste, la conciliation bancaire… la comptabilité, ce n’est pas fait pour moi. Être directeur des ventes implique certaines tâches comme celle-ci.


Quel conseil aimeriez-vous donner aux geeks souhaitant se lancer en affaires?

Se lancer en affaires est une chose assez complexe, mais qui apporte beaucoup de défis, avec des semaines de 100 heures et des congés presque qu’impossibles l’été. Notre domaine permet de travailler dans quelque chose que l’on aime, mais il n’apporte pas la fortune. Mais c’est un beau défi en soi!


Ce sont sur ces conseils réalistes que nous terminons cette entrevue. Si vous souhaitez plus d’information sur les Ateliers Nemesis, nous vous suggérons ces trois articles : leur déménagement de Montréal à Saint-Élie-de-Caxton, leur création fantastique dans le cadre des Univers givrés et leur défi de financement participatif pour faire grandir leur entreprise (défi dont l’objectif financier a été atteint!).

Autre détail important : si vous détenez la Multi-Passe Geek de notre page Patreon, vous obtenez un rabais de 10 % sur tout achat au magasin des Ateliers Nemesis, en plus de profiter d’autres avantages chez nos nombreux partenaires.

À très bientôt!

Commentaires

Christine Hébert

About Christine Hébert

Rédactrice-réviseure, Christine est une passionnée de jeux de rôle, de bandes dessinées, de séries télévisées et de littérature de genre. Elle est derrière la gestion du site Nous sommes fans, un blogue consacré aux études sur les fans et la culture populaire. Et comme si ce n'était pas suffisant, son mémoire de maîtrise portait sur l'étude de fans de la série Dans une galaxie près de chez vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *