Critique du jeu Patchwork : C’est comme Tetris, mais sur table!

Patchwork

De tous les jeux vidéo qui existent, Tetris demeure un classique connu de tout le monde. En effet, le populaire jeu de placement de blocs a fait le tour du monde à plusieurs reprises, devenant ainsi une partie intégrante de la culture populaire. Si je vous disais qu’il existait un jeu de société s’inspirant du jeu vidéo culte? Et que ce jeu mettait l’emphase sur la stratégie au lieu de la rapidité des réflexes? Hé bien, c’est ce que nous propose Patchwork.

Dans ce jeu de société, vous êtes un couturier (ou une couturière). Vous devez affronter un rival en faisant le meilleur cadre possible avec les pièces de tissu disponibles. Et pour ce faire, vous devrez faire preuve de stratégie afin d’acheter les meilleures pièces avant que votre rival(e) ne le fasse. Qui aurait pu croire que Tetris et la couture pourraient faire si bon ménage? Bonne lecture!


Fiche Technique

  • Date de parution : 2014
  • Éditeurs : Lookout Games, Mayfair Games, 999 Games, Compaya.hu – Gamer Café Kft., Crowd Games, Funforge, Kaissa Chess & Games, Korea Boardgames co., Ltd., Lacerta, Ludicus,  Ludofy Creative, Maldito Games, MINDOK, Rebel, uplay.it edizioni, Нескучные игры
  • Concepteur : Uwe Rosenberg
  • Artiste : Klemens Franz
  • Nombre de joueurs : 2
  • Âge recommandé : 8+
  • Durée d’une partie : 15 à 30 minutes
  • Mécaniques de jeu : Placement de tuiles, gestion de temps
  • Style de jeu : Abstrait, Jeu en duo, Stratégie
  • Prix moyen : Environ 35 $


Règles et mécaniques de jeu

Premièrement, je dois débuter en mentionnant que Patchwork est un jeu simple et facile à comprendre. En effet, celui-ci prend moins de cinq minutes à mettre en place. Et une fois que les joueurs sont habitués, les tours peuvent se faire en quelques secondes. D’ailleurs, le jeu est également très simple à comprendre. Après cinq minutes de jeu, j’ai été capable d’expliquer le tout à une amie qui n’était pas très expérimentée avec les jeux de société. C’est un jeu qui s’adresse à tous les niveaux de joueurs.

Cependant, il y a un certain niveau de stratégie qui fait toute une différence, et c’est ce qui fait la beauté de ce jeu. Ici, on refuse l’utilisation de dés et on permet aux joueurs de compter chacun de leurs mouvements afin d’en faire le plus possible avant d’arriver à la fin. Du coup, on nous offre un magnifique mélange de placement de tuiles, de gestion de temps ainsi que l’utilisation de ressources. Même si aux premiers abords, le tout peut semble simple, l’adversaire en face de nous fait toute la différence. Et ça, c’est magnifique.

Préparation du jeu :

Comme je le mentionnais précédemment, le jeu est très simple à préparer. Une fois que toutes les pièces sont bien regroupées, il ne suffit plus qu’à mettre le tout en place. Premièrement, il faut placer toutes les pièces de tissu autour du plateau de jeu, en cercle. Par la suite, on place le pion neutre (la pièce brune) à droite de la plus petite pièce de tissu. Ensuite, on place les tuiles de cuir (les pièces carrées) à leurs places respectives sur le plateau. Chaque joueur commence avec cinq boutons, place sa pièce au début du plateau, et on est prêt à jouer! Au début, cela peut prendre un peu de temps, mais après une première partie, le tout ne prend que cinq minutes maximum à préparer. Une grande force du jeu, selon moi.

Merci à funforge.fr pour les fichiers de règles en français
Déroulement du jeu :

En ce qui concerne le déroulement d’une partie, c’est tout aussi simple. D’ailleurs, c’est là que tout l’aspect stratégique du jeu prend sa place. À chaque tour, le joueur doit décider entre l’action d’acheter une pièce ou d’avancer sur le plateau de jeu. En avançant, il gagne des boutons. En achetant une pièce, il avance sa tuile de jeu, mais perd des boutons ainsi que du temps. Du coup, chaque petite décision a une influence sur le jeu. Si on avance trop, on finit la partie sans beaucoup de tissus sur sa table de jeu. Et si on achète trop rapidement, on se rapproche trop vite de la fin tout en donnant plus de temps à l’autre joueur. Je me répète, mais j’adore le fait que ces règles simples permettent quand même d’avoir un niveau de complexité intéressant. D’ailleurs, un tour de jeu se déroule de la façon suivante :

  1. Le premier joueur décide entre l’action d’avancer ou d’acheter une pièce;
    1. S’il avance, il prend un bouton par le nombre de cases avancées;
    2. S’il achète une pièce, il choisit l’une des trois pièces suivant le pion neutre.
    3. Par la suite, il paie le nombre de boutons demandé et avance d’un nombre de cases égal au temps.
    4. Ensuite, il place le pion neutre à la place de la pièce achetée;
  2. La personne la moins avancée fait la même chose jusqu’à ce qu’elle rattrape le joueur en première position;
  3. Si un joueur dépasse une pièce de cuir, il la place sur son plateau;
  4. Si un couturier dépasse un bouton, il en prend autant qu’il y en a sur son plateau;
  5. Le premier joueur à créer une case de 7×7 prend la tuile de points 7×7;
  6. La partie se termine lorsque les deux joueurs se rendent à la case finale;
  7. Le joueur avec le plus de points gagne. S’il y a égalité, le premier joueur à avoir atteint la case finale l’emporte.
Merci à jeuresume.wordpress.com pour le tableau

Qualité du matériel utilisé

Le matériel utilisé pour la distribution de Patchwork est de bonne qualité. La boîte du jeu est robuste, l’intérieur nous permet de bien compartimenter les pièces afin de faciliter le triage et les pièces sont faites d’un carton robuste et résistant. Du coup, aucun danger de laisser un groupe d’enfants jouer avec celui-ci… À moins qu’ils soient VRAIMENT destructeurs. Cependant, j’aurais aimé que l’on donne des sacs pour mettre les pièces à l’intérieur. Cela aurait permis aux pièces de ne pas s’éparpiller dans le transport. Heureusement pour nous, il est possible de remédier à la situation soi-même en achetant des sacs à l’extérieur. Et en plus, il y a moyen d’être thématique en utilisant des sacs de tissus recyclés. Pourquoi pas?


Qualité esthétique et visuelle

En ce qui concerne l’aspect visuel du jeu, c’est une réussite. Premièrement, en raison de sa thématique originale respectée dans tous les aspects du jeu. Et ensuite, de par son visuel attrayant à l’œil. Les différentes couleurs utilisées pour les morceaux de tissu nous rappellent les couvertures de tissus rapiécés. Personnellement, je suis tombé en amour avec ce style dès que j’ai ouvert la boîte. D’ailleurs, c’est une des forces de Patchwork; l’approche visuelle est simple, mais fonctionne très bien. En ce qui concerne la présentation des règles, le manuel présente bien le tout. Les textes sont parfaitement lisibles et le support visuel nous permet de facilement nous y trouver.

Bref, c’est une qualité visuellement parlant. Ce n’est pas exceptionnel, mais cela reste très beau.


En conclusion

Patchwork est un jeu que je conseille vivement à ceux qui désirent quelque chose de rapide à jouer avec un(e) conjoint(e) ou un ami. Non seulement les parties sont rapides et le jeu se prépare en moins de cinq minutes, mais le jeu est assez simple pour être apprécié de tous les niveaux de joueurs. Le fait d’avoir retiré l’aspect aléatoire en forçant la prise de décision était un bon choix de la part du développeur, selon moi. De plus, la thématique et le style artistique utilisés sont superbes. On tombe rapidement sous le charme de ce jeu. Cependant, je trouve dommage que l’on ne puisse jouer qu’à deux joueurs. Pour les soirées de groupe, Patchwork sera donc à retirer de la liste de jeux.

On aime :

  • La thématique du jeu est superbe;
  • L’aspect visuel est très réussi et respecte le thème complètement;
  • Le jeu est rapide à mettre en place;
  • Les règles sont simples;
  • Les déplacements ne dépendent pas de dés;
  • L’inspiration du jeu Tetris est présente, mais le jeu reste unique.

On aime moins :

  • Le plateau de jeu prend beaucoup d’espace sur une table;
  • Ne peut être joué qu’à deux.

Sources pour les images : BoardGameGeek

De tous les jeux vidéo qui existent, Tetris demeure un classique connu de tout le monde. En effet, le populaire jeu de placement de blocs a fait le tour du monde à plusieurs reprises, devenant ainsi une partie intégrante de la culture populaire. Si je vous disais qu'il existait un jeu de société s'inspirant du jeu vidéo culte? Et que ce jeu mettait l'emphase sur la stratégie au lieu de la rapidité des réflexes? Hé bien, c'est ce que nous propose Patchwork. Dans ce jeu de société, vous êtes un couturier (ou une couturière). Vous devez affronter un rival en faisant le meilleur cadre possible avec les pièces de tissu disponibles. Et pour ce faire, vous devrez faire preuve de stratégie afin d'acheter les meilleures pièces avant que votre rival(e) ne le fasse. Qui aurait pu croire que Tetris et la couture pourraient faire si bon ménage? Bonne lecture! Fiche Technique Date de parution : 2014 Éditeurs : Lookout Games, Mayfair Games, 999 Games, Compaya.hu - Gamer Café Kft., Crowd Games, Funforge, Kaissa Chess & Games, Korea Boardgames co., Ltd., Lacerta, Ludicus,  Ludofy Creative, Maldito Games, MINDOK, Rebel, uplay.it edizioni, Нескучные игры Concepteur : Uwe Rosenberg Artiste : Klemens Franz Nombre de joueurs : 2 Âge recommandé : 8+ Durée d'une partie : 15 à 30 minutes Mécaniques de jeu : Placement de tuiles, gestion de temps Style de jeu : Abstrait, Jeu en duo, Stratégie Prix moyen : Environ 35 $ Règles et mécaniques de jeu Premièrement, je dois débuter en mentionnant que Patchwork est un jeu simple et facile à comprendre. En effet, celui-ci prend moins de cinq minutes à mettre en place. Et une fois que les joueurs sont habitués, les tours peuvent se faire en quelques secondes. D'ailleurs, le jeu est également très simple à comprendre. Après cinq minutes de jeu, j'ai été capable d'expliquer le tout à une amie qui n'était pas très expérimentée avec les jeux de société. C'est un jeu qui s'adresse à tous les niveaux de joueurs. Cependant, il y a un certain niveau de stratégie qui fait toute une différence, et c'est ce qui fait la beauté de ce jeu. Ici, on refuse l'utilisation de dés et on permet aux joueurs de compter chacun de leurs mouvements afin d'en faire le plus possible avant d'arriver à la fin. Du coup, on nous offre un magnifique mélange de placement de tuiles, de gestion de temps ainsi que l'utilisation de ressources. Même si aux premiers abords, le tout peut semble simple, l'adversaire en face de nous fait toute la différence. Et ça, c'est magnifique. Préparation du jeu : Comme je le mentionnais précédemment, le jeu est très simple à préparer. Une fois que toutes les pièces sont bien regroupées, il ne suffit plus qu'à mettre le tout en place. Premièrement, il faut placer toutes les pièces de tissu autour du plateau de jeu, en cercle. Par la suite, on place le pion neutre (la pièce brune) à droite de la plus petite pièce de tissu. Ensuite, on place les tuiles de cuir (les pièces carrées) à leurs…

Évaluation en chiffres

Facilité d'apprentissage - 9
Difficulté - 9
Plaisir - 8
Rejouabilité - 8
Qualité du matériel - 8
Esthétisme - 9
Thématique - 10
Rapport Qualité/Prix - 8

8.6

Super!

Patchwork est un jeu que je conseille vivement à ceux qui désirent quelque chose de rapide à jouer avec un(e) conjoint(e) ou un ami. Non seulement les parties sont rapides et le jeu se prépare en moins de cinq minutes, mais le jeu est assez simple pour être apprécié de tous les niveaux de joueurs. Le fait d'avoir retiré l'aspect aléatoire en forçant la prise de décision était un bon choix de la part du développeur, selon moi. De plus, la thématique et le style artistique utilisés sont superbes. On tombe rapidement sous le charme de ce jeu. Cependant, je trouve dommage que l'on ne puisse jouer qu'à deux joueurs. Pour les soirées de groupe, Patchwork sera donc à retirer de la liste de jeux.

User Rating: Be the first one !
9
Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de dix ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur en assurance-qualité chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *