[PATHFINDER] Campagne n° 67 : The Snows of Summer

Fervent joueur et maître de jeu du populaire RPG Pathfinder, j’ai dernièrement commencé à découvrir les Adventure Path de Paizo. Ces campagnes de grande envergure sont écrites et préparées par des maîtres de jeu fort talentueux et les histoires sont plus qu’enivrantes. Ayant déjà participé à la campagne Legacy of Fire et l’ayant complétée, j’ai décidé de me lancer dans une nouvelle aventure, mais cette fois en tant que metteur en scène!

Je vous présente ma critique sur la première partie de l’Adventure Path : Reign of Winter.

FICHE TECHNIQUE

  • Type de produit : Adventure Path™
  • Nom de la série : Reign of Winter, partie 1 de 6
  • Date de publication : février 2013
  • Concepteur : Neil Spicer
  • Nombre de pages : 92
  • Niveau de l’aventure: niveau 1, 4 à 5 joueurs
  • Prix approximatif : environ 23$
  • Disponible en français : pas pour l’instant

 

LIVRES COMPATIBLES

Les livres suivants peuvent être utilisés pour ajouter du contenu à l’univers :

Ce livre utilise des références aux ouvrages suivants :

  • Livre des règles avancées (Advanced Player’s Guide)
  • L’art de la magie (Ultimate Magic)
  • L’art de la guerre (Ultimate Combat)
  • Armes & Équipement (Ultimate Equipement)
  • Guide du Maître de Jeu (GameMastery Guide)
  • Magie de la Mer Intérieur (Inner Sea Magic)
  • Peuple du Nord (People of the North)
  • Bestiaire 1
  • Bestiaire 2
  • Bestiaire 3

Path RoW Banner

 

INTRODUCTION

Reign of Winter est une campagne dans le format traditionnel de Paizo, soit étendue sur six livres dont The Snows of Summer, qui en est la première partie. L’histoire débute dans le petit village d’Heldren, à l’intérieur du royaume de Taldor. Dans la région, un froid inhabituel vient du sud et un hiver vraisemblablement surnaturel s’installe en plein milieu de l’été. Ces faits étranges coïncident avec l’enlèvement d’une noble femme, Dame Argentea Malassene. En direction d’Oppara, la caravane de la noble s’est fait attaquer par un groupe de bandits à proximité des Border woods. Un des gardes du corps de Dame Argentea réussit alors à prendre la fuite pour alerter les occupants d’Heldren, dont les joueurs en quête d’aventures et de riches récompenses!

Par contre, ils ne trouveront pas juste une jolie noble en détresse, mais aussi le malheur qu’annonce cet hiver soudain.

/ ! \ ALERTE SPOILERS / ! \

Je tiens à préciser que cet article révélera plusieurs secrets concernant l’histoire et les défis offerts. Si vous désirez tout de même avoir une idée de ce que cette aventure vous propose sans en connaître les moindres détails, veuillez vous référer au score final situé à la fin de cet article.

Path RoW Wyrm battle

L’histoire

Dans un royaume éloigné aux confins du Grand Nord de Golarion, un pays siège entre les landes du Roi Linnorne (Lands of the Linnorn King) et le royaume des Seigneurs Mammouth (Realm of the Mammoth Lords). Il s’agit d’Irrisen, le pays de l’hiver éternel. Lors de la guerre des sorcières (Witchwar) il y a 1 400 ans, la mythique reine des sorcières Baba Yaga créa sa nation en prenant de force des parties des deux pays voisins avec son armée de trolls et de géants du froid. Depuis, chaque siècle, elle nomme une de ses filles comme reine d’Irrisen. Lorsque 100 ans ont passé, Baba Yaga revient prendre sa fille pour en mettre une nouvelle sur le trône. Nul ne sait vraiment ce qui advient de l’ancienne reine…

Perturbations

Plus de 100 ans ont passé depuis que la reine actuelle, Elvanna, règne sur Irrisen. Sa mère, la légendaire Baba Yaga, n’est pas venue cette fois la détrôner afin d’installer une nouvelle fille. La reine Elvanna fit de profondes recherches afin de savoir ce qui était advenu de ses sœurs et des précédentes reines une fois que Baba Yaga les rapportait avec elle. Les divinations révélèrent à la puissante Elvanna un destin bien sombre. Outrée par ce qui l’attendait, elle décida de se rebeller et d’empêcher le retour de sa mère.

Depuis que la menace de sa mère est écartée, la reine d’Irrisen a entrepris une campagne d’envergure beaucoup plus large. Son plan : ouvrir des portails partout à travers Golarion et y étendre son hiver sans pitié pour marcher avec son armée dans les terres mortes et gelées de Golarion.

Bilibin._Baba_Yaga
Le personnage de Baba Yaga est directement tiré d’un mythe slave, notamment chez les Russes et aussi chez les Polonais. Je vous invite à faire une rapide recherche sur le sujet, vous verrez que la Baba Yaga de Pathfinder est très fidèle à celle de la mythologie connue.

 

À l’aventure!
RoW Black Rider
Black Midnight dans toute sa splendeur!

Pour les joueurs, l’histoire commence alors qu’ils partent à la recherche des malfrats qui ont enlevé Dame Argentea. Ils pourchassent alors des brigands dirigés par un prêtre du dieu Norgober. Lui et ses hommes sont curieusement assistés par des créatures féériques dont le cœur a été changé en glace. Alliés peu habituels pour de simples brigands de route, les joueurs apprendront que ces créatures viennent d’un portail qui s’est ouvert dans les Border woods. L’hiver magique qui tombe sur la région vient de ce portail, tel que leur apprendra Dame Argentea une fois secourue.

Tout près du portail, les joueurs rencontreront un des chevaliers personnels de Baba Yaga, Minuit Noir (Black Midnight), un chevalier fidèle à la sorcière qui annonce habituellement son retour. Chassé par les troupes d’Elvanna, Minuit Noir croise la route des joueurs alors que la vie est sur le point de le quitter. Il transmet son fardeau à ceux-ci, leur expliquant ce qui attend Golarion si personne ne retrouve Baba Yaga. Elle seule peut détrôner sa fille Elvanna.

Les joueurs devront alors traverser le portail et atteindre Irissen. La magie qui alimente ce portail se trouve dans la Pale Tower, une tour de glace qui est le lieu de résidence d’une Sorcière Blanche (White Witch). Une fois sur place, le groupe aura le malheur d’apprendre qu’ils ne pourront que fermer le portail par lequel ils sont entrés. Il faudra donc arrêter la source de ce rituel froid, la reine Elvanna.

 

Les personnages

La première partie de The Snows of Summer offre une aventure plutôt directive dans laquelle les joueurs ne rencontreront que de rares personnages importants dans l’histoire. Le livre décrit avec merveille les deux petits villages que les joueurs auront la chance de visiter : Heldren où ils commencent leur aventure et Waldsby, qu’ils visiteront à partir de la deuxième moitié du livre. Ces petits villages ont leurs habitants et leurs figures bien précises qui animent joliment ces petits coins de pays. Le seul hic, c’est que rares sont ces personnages qui auront une véritable importance dans l’aventure. Contrairement à Sandpoint dans Rise of the Runelords (Pathfinder #1 à #6), les joueurs peuvent passer rapidement à travers ces endroits sans y voir les couleurs apportées par l’auteur, ce qui est dommage. Je vous encourage alors à leur donner intérêt à visiter ces lieux pour une meilleure expérience.

Path RoW Waldsby
Waldsby
Path RoW Nadya
Nadya Petska

Le personnage le plus important de ce chapitre de l’aventure est sans aucun doute Nadya Petska, une rôdeuse humaine que les joueurs rencontrent dès leurs premiers pas à Irrisen. La jeune et courageuse mère guidera les joueurs jusqu’à la Pale Tower, lieu où une White Witch (noble sorcière d’Irrisen) a apporté sa fille. Nadya est un personnage fort amusant à jouer en tant que PNJ qui va facilement se lier d’amitié avec vos joueurs. Faites attention à elle au cours de The Snows of Summer, car elle tient aussi un rôle d’importance dans le deuxième livre : The Shackled Hut.

Une des choses plutôt décevantes chez les personnages proposés, c’est le manque d’occasion de les connaître. L’auteur va donner beaucoup de détails sur certains personnages et adversaires rencontrés dans l’aventure, mais il n’y a que peu de possibilités pour les joueurs de les apprendre.

Path RoW Hestrig
Hestrig Orlov

Par exemple, une des générales de la Pale Tower qui s’appelle Hestrig Orlov possède une histoire riche et très intéressante qui explique avec brio les raisons qui la poussent à être présente. Cependant, lorsque les joueurs entrent dans la salle où elle se trouve, elle s’attaque immédiatement à ceux-ci. Il n’y a aucun moyen pour les joueurs d’en apprendre sur son histoire très bien développée. Je recommande alors simplement de narrer son histoire de façon informelle aux joueurs.

 

 

Qualité artistique

Tout comme l’ensemble des présentations de Pathfinder, les images qui accompagnent l’aventure sont simplement sublimes. On y peint certaines scènes que les joueurs vivent, comme le combat contre le dragon de glace dans la Pale Tower ou encore certains événements historiques, comme le couronnement des hérauts de Baba Yaga.

Pour ma part, je me suis procuré quelques accessoires supplémentaires tels que le Map Folio qui offre trois merveilleuses affiches : la carte d’Irrisen, une carte détaillée de Whitethrone (capitale d’Irrisen) ainsi qu’Iobaria (pays de Golarion dans lequel les joueurs s’aventurent dans le troisième livre Maiden, Mother, Crone).

Path RoW Winter Portal
Dans les profondeurs des Border woods, les joueurs devront passer par un portail pour se rendre à Irrisen.

 

Difficulté de la campagne

La première partie de Reign of Winter offre malheureusement peu de défi pour des joueurs d’expérience. Les combats sont intéressants, mais sans trop de difficultés. Les boss sont plutôt faciles à vaincre et leurs stratégies établies n’ont rien d’innovant. Si vous faites face à des joueurs qui n’en sont pas à leur première aventure, n’hésitez surtout pas à augmenter les points de vie des adversaires.

Par contre, cette aventure est une excellente porte d’entrée pour des joueurs débutants. Ayant moi-même dirigé cette aventure, mon équipe joueur était constituée de seulement deux joueurs d’expérience. Les autres étant complètement novices de Pathfinder (et même du jeu de rôle en général), ils ont su accrocher avec force à l’histoire et au jeu de combat. Offrant des épreuves qui pardonnent un peu plus que Giantslayer par exemple, je n’ai eu qu’un seul mort au combat final de ce premier livre.

Ce qui facilite aussi la partie, ce sont les objectifs clairs et linéaires de ce premier chapitre. L’aventure est une route tracée, avec peu d’éléments d’exploration. Pour un groupe de joueurs avancés, il s’agit d’un défaut majeur qui pourrait peut-être en fatiguer certains.

 

Aspects techniques de l’aventure

Le guide du joueur
Path RoW Winter Witch PC
Un Winter Witch

Ce petit PDF disponible gratuitement sur le site de Paizo est un atout important pour vos joueurs. Il est fortement recommandé que ceux-ci s’y attardent afin de préparer leur personnage en prévision de l’aventure. On y précise qu’il faudra se soucier des températures froides qui accompagneront leur route ainsi que des règles de jeu qui s’y rattachent. On donne quelques nouveaux choix de traits de campagne, soit divers bonus en lien avec l’histoire de Reign of Winter. On présente aussi l’endroit de départ de l’aventure, le petit village d’Heldren. Lecture fort intéressante pour les joueurs qui voudront se créer un personnage aux saveurs locales.

Pour les maîtres de jeu, il est important d’avoir le guide du joueur à proximité. À l’intérieur de celui-ci, on ajoute un archétype de la classe Sorcier/Sorcière (Witch), la Sorcière d’Hiver (Winter Witch) ainsi qu’une classe de prestige du même nom. Il pourrait être fort intéressant qu’un joueur prenne le rôle d’une jeune sorcière d’hiver se rebellant contre sa famille à Irrisen par exemple. Ces classes se retrouvent surtout dans ce livre comme référence, car les aventuriers vont rencontrer des adversaires ayant ces classes.

Les combats

Le contexte de l’aventure rend prévisible la présence de monstres et d’adversaires en lien avec le froid. Les lanceurs de sorts deviendront rapidement efficaces avec de la magie de feu, ce qui rendra les combats plutôt faciles. Dans ce premier livre de Reign of Winter, on affronte beaucoup de créatures de type féérique. Ces petites créatures présentent tout de même un bon défi à un groupe plus ou moins préparé. Leur réduction de dégât, haute classe d’armure et leur vitesse de vol les rendent difficile à blesser sans parler que le peu de dégât qu’ils font allonge les combats de façon importante. Ayez par contre sous la main les Bestiaires 1 à 3 pour avoir accès aux statistiques d’une majorité de monstres.

Les cartes et les donjons

Les artistes de Paizo nous offrent beaucoup de belles cartes pour faciliter la gestion des combats lors de cette aventure. Dès le début, on vous présente des cartes de lieux extérieurs où les joueurs feront des rencontres dangereuses. Il y a aussi deux principaux donjons dans The Snows of Summer, soit le chalet des brigands qui ont enlevé Dame Argentea ainsi que la fameuse Pale Tower qui termine le chapitre. Le premier bâtiment étant plus petit, c’est plus la façon d’approche qui rend la partie intéressante.

Path RoW Massacre site
Un exemple de carte extérieure présenté.

 

Le livre n’offre malheureusement aucune carte du royaume d’Irrisen. Vous devrez prendre un peu d’avance et aller voir le trajet vers Whitethrone du deuxième livre ou vous procurer le sublime Map Folio qui donne une vision beaucoup plus artistique du royaume.

Bestiaire

À la fin du livre, on vous présente en détail quelques nouvelles créatures que vos joueurs rencontreront lors de leur voyage. On y ajoute quelques animaux locaux comme l’ours polaire ou le blaireau géant. Voici quelques autres exemples beaucoup plus approfondis :

On dédie une bonne section à une toute nouvelle créature, le frost fir. Ces derniers s’apparentent aux trent, de grands arbres humanoïdes. Par contre, les frost fir sont de taille beaucoup moins imposante (moyenne) que leur cousin et prennent plus la forme de conifères. Beaucoup de détails sont disponibles pour les frost fir pour vous encourager à les réutiliser dans vos propres campagnes nordiques.

La mythologie présente dans Reign of Winter apporte beaucoup de créatures féériques. Dans ces créatures, on y trouve aussi les cocasses Esprits de Maison (House Spirit). Ces minuscules créatures généralement inoffensives occupent les demeures de certains habitants d’Irrisen. Trois de ces créatures y sont présentées : Les Domovoi, les Dvorovoi et les Ovinnik. Les joueurs feront d’ailleurs la rencontre de l’une d’elles, soit le sympathique Hatch, qui demeure chez Nadya Petska.

Path RoW House Spirits
Hatch
Magie du froid

Afin d’ajouter à la thématique arctique et glaciale de Reign of Winter, un chapitre du livre offre de nouveaux sorts en lien avec l’aventure. Par exemple un de ces sorts, la boule de neige (Snowball) est un sort offensif de bas niveau causant des dégâts de froid. Plusieurs adversaires, lors de l’aventure, utilisent ces sorts, donc je recommande de toujours garder cette section du livre à portée de main. Sinon, les descriptifs de ces sorts sont aussi disponibles sur http://www.d20pfsrd.com/.

 

Conclusion

Reign of Winter possède une histoire très intéressante qui prend rapidement de grandes envergures. Elle met en avant-plan les joueurs qui doivent porter un lourd fardeau, celui d’empêcher la Reine Elvanna de plonger Golarion dans un hiver sans fin. Elle n’offre malheureusement que peu de défis et elle manque de flexibilité, du moins dans sa première partie.

On aime :

  • Histoire et mythologie très intéressante;
  • Personnages non-joueurs avec histoires bien approfondies;
  • Beaucoup d’accessoires disponibles;
  • Thématique hivernale bien respectée ce qui ajoute du piquant dans les stratégies.

On aime moins :

  • Route linéaire;
  • Peu de récompenses en objets pour les joueurs;
  • Manque d’occasions d’en apprendre sur beaucoup de personnages non-joueurs;
  • Un peu facile, offre peu de défis.

À suivre dans The Shackled Hut!

Path RoW Shackled Hut bottom

Fervent joueur et maître de jeu du populaire RPG Pathfinder, j’ai dernièrement commencé à découvrir les Adventure Path de Paizo. Ces campagnes de grande envergure sont écrites et préparées par des maîtres de jeu fort talentueux et les histoires sont plus qu’enivrantes. Ayant déjà participé à la campagne Legacy of Fire et l’ayant complétée, j’ai décidé de me lancer dans une nouvelle aventure, mais cette fois en tant que metteur en scène! Partie 2 : The Shackled Hut Partie 3 : Mother, Maiden, Crone Partie 4 : The Frozen Stars Partie 5 : Rasputin Must Die! Partie 6 : The Witch Queen's Revenge Je vous présente ma critique sur la première partie de l’Adventure Path : Reign of Winter. FICHE TECHNIQUE Type de produit : Adventure Path™ Nom de la série : Reign of Winter, partie 1 de 6 Date de publication : février 2013 Concepteur : Neil Spicer Nombre de pages : 92 Niveau de l’aventure: niveau 1, 4 à 5 joueurs Prix approximatif : environ 23$ Disponible en français : pas pour l’instant   LIVRES COMPATIBLES Les livres suivants peuvent être utilisés pour ajouter du contenu à l’univers : Reign of Winter’s Players Guide (Gratuit en format PDF sur Paizo.com) Pathfinder Module : The Witchwar Legacy (disponible sur Paizo.com)  Pathfinder Campaign Setting: Irrisen - Land of Eternal Winter (disponible sur Paizo.com)  Ce livre utilise des références aux ouvrages suivants : Livre des règles avancées (Advanced Player’s Guide) L’art de la magie (Ultimate Magic) L’art de la guerre (Ultimate Combat) Armes & Équipement (Ultimate Equipement) Guide du Maître de Jeu (GameMastery Guide) Magie de la Mer Intérieur (Inner Sea Magic) Peuple du Nord (People of the North) Bestiaire 1 Bestiaire 2 Bestiaire 3   INTRODUCTION Reign of Winter est une campagne dans le format traditionnel de Paizo, soit étendue sur six livres dont The Snows of Summer, qui en est la première partie. L’histoire débute dans le petit village d’Heldren, à l’intérieur du royaume de Taldor. Dans la région, un froid inhabituel vient du sud et un hiver vraisemblablement surnaturel s’installe en plein milieu de l’été. Ces faits étranges coïncident avec l’enlèvement d’une noble femme, Dame Argentea Malassene. En direction d’Oppara, la caravane de la noble s’est fait attaquer par un groupe de bandits à proximité des Border woods. Un des gardes du corps de Dame Argentea réussit alors à prendre la fuite pour alerter les occupants d’Heldren, dont les joueurs en quête d’aventures et de riches récompenses! Par contre, ils ne trouveront pas juste une jolie noble en détresse, mais aussi le malheur qu’annonce cet hiver soudain. / ! \ ALERTE SPOILERS / ! \ Je tiens à préciser que cet article révélera plusieurs secrets concernant l'histoire et les défis offerts. Si vous désirez tout de même avoir une idée de ce que cette aventure vous propose sans en connaître les moindres détails, veuillez vous référer au score final situé à la fin de cet article. L'histoire Dans un royaume éloigné aux confins du Grand Nord de Golarion, un pays siège entre les landes du Roi Linnorne (Lands of…

Évaluation finale

Histoire - 8.5
Personnages - 7
Qualité artistique - 9
Difficulté - 6
Combats - 7
Cartes / donjons - 8
Guide du joueur - 9
Prix - 8.5

7.9

Très bon!

La première partie de Reign of Winter promet une aventure fort intéressante. Je recommande cette campagne aux thématiques nordiques et féériques à tous les maîtres de jeu qui veulent un excellent scénario. En contrepartie, il n'offre que peu de défis aux joueurs moindrement expérimenté, mais peu très bien servir d'introduction à de nouveaux joueurs.

User Rating: Be the first one !
8
Kevin Plante-Germain

About Kevin Plante-Germain

Gamer métalleux de naissance, j'oeuvre particulièrement dans les jeux de rôle comme GM à l'imagination sans limites. Adepte des jeux Indie et à petit déploiement, j'aime l'innovation et la simplicité. Je suis une personne créative et expressive qui adore explorer les différents jeux qui s'offrent à moi. J'aime la mythologie nordique, les nains, les choses innommables "from outer space", DC Comics et ma collection Steam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *