J’ai lu | Jardin Mécanique – L’asile de St-Iscariote | Critique

Ma première publication et je vous parle de la bande dessinée Jardin Mécanique – L’asile de St-Iscariote. Cette bande-dessinée est tirée de l’univers du groupe de musique du même nom. C’est creepy à souhait. Si vous aimez le style « creepy » et les illustrations de Jeik Dion, vous allez être ravis.


En savoir plus sur Jardin Mécanique

Jardin Mécanique est un trio musical alliant le théâtre et les arts visuels. Sur scène, les trois artistes, à la fois chanteurs, musiciens et comédiens, racontent au travers de chansons une histoire sombre et satirique. Un opéra rock abrasif qui parodie les revers de la révolution industrielle en adoptant tantôt la magnificence des contes de Disney tantôt une musicalité progressive des plus intenses.

Influencé par l’esthétique steampunk, le groupe offre un univers riche qui rallie des artistes de tous les domaines. Veillant sur chaque aspect du spectacle, ils permettent une recherche créative et brillante. L’harmonie entre les maquillages, les costumes, les décors, les projections vidéo et les arrangements musicaux permet au groupe l’achèvement d’une oeuvre déjantée où l’humour noir et la caricature font littéralement la farce.

L’univers du groupe et des personnages s’étend sous d’autres formes que de la musique. On le retrouve aussi sous forme de bijoux, de bières et de bande dessinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *