Critique-éclair | Anime | Beastars… Imaginez Zootopia, mais mieux!

Beastars

Au début du mois d’octobre 2019, une nouvelle série animée mettant en vedette est née: Beastars. Au début, je ne savais pas trop à quoi m’attendre. En fait, j’ai cru un instant que le tout n’était qu’une pâle copie de Zootopia, le populaire film d’animation 3D. J’avais tord, tellement tord! Le tout se déroule dans une académie dans laquelle tentent de cohabiter les herbivores et les carnivores. On nous offre une série de style Seinen dans lequel on traite de sujets sérieux comme la ségrégation, l’intimidation et le refoulement de son moi intérieur. On ajoute à ça une histoire de meurtres dans lesquels un carnivore semble s’en prendre aux herbivores pour les manger, et on nous offre quelque chose de très intéressant. Laissez-moi donc vous convaincre!


BEASTARS | Fiche technique

  • Genres: drame, romance, action, psychologique, slice-of-life
  • Thèmes: adolescence, amour, amitiés, anthropomorphisme, école, enquête, harcèlement, meurtres
  • Réalisateur: Shinichi Matsumi
  • Studio d’animation: Orange
  • Première diffusion: 10 octobre 2019
  • Nombre d’épisodes: À déterminer
  • Autre médias: Manga (en cours)
  • Vous pouvez vous procurer le manga sur AniPassion-J

Points positifs

Intrigue/Histoire

Dans l’univers de Beastars, les animaux herbivores et carnivores vivent ensemble. La consommation de la viande est interdite, et des lois sont mises en place pour interdire le tabou qu’est le fait de manger un animal. Le tout se déroule à l’institut Cherryton où les étudiants vivent dans des dortoirs séparés selon leur diète. Les méfiances de la classe herbivore envers les carnivores reviennent de plein fouet alors qu’un étudiant est retrouvé mort. La prémisse semble assez simple, mais tous les petits détails qu’on ajoute ici et là ajoutent énormément à la crédibilité de l’univers et de cette société dans laquelle doivent cohabiter proies et prédateurs.

Personnages

Dans Beastars, chaque personnage est complexe et évolue au rythme de l’histoire. On joue beaucoup autour du concept d’identité sociale et de ce que les gens s’attendent de nous. Que ce passe-t-il lorsqu’un carnivore se cache et évite les conflits toute sa vie? Et qu’advient-il de l’herbivore qui prend le risque d’affronter les prédateurs qui ne pourraient n’en faire qu’une seule bouchée? Bref, on nous offre de lourds baguages psychologiques avec les différents personnages. Malgré leur allure animale, on se sent proche des héros de l’histoire.

Legoshi

Legoshi est un imposant loup gris dont la personnalité très discrète contraste avec son apparence, d’où sa volonté de cacher ses traits susceptibles de terrifier ses camarades herbivores. Généralement en conflit avec son statut de carnivore, Legoshi souhaite supprimer ses désirs prédateurs, ce qui devient encore plus compliqué à mesure qu’il développe des sentiments confus envers Haru.

Haru

Haru la lapine naine blanche, membre unique du club de jardinage de Cherryton, est ostracisée à l’école de Cherryton sous l’effet des rumeurs qui courent à son endroit. En effet, on raconte qu’elle coucherait avec tous les hommes, peu importe leur espèce. Petite herbivore entourée de tant de grandes créatures puissantes, elle est systématiquement traitée comme une chose mignonne et fragile par les autres.

Louis

Louis le cerf rouge, étudiant en troisième année à Cherryton, en dirige le club de théâtre. Fier et confiant, méprisant et manipulateur, Louis ambitionne de devenir le prochain Beastar. De voir Legoshi cacher sa nature de carnivore le met hors de lui. Il est l’étoile montante du lycée et compte utiliser tous les moyens pour arriver à atteindre les buts qu’il s’est fixé.

Doublage

Les acteurs faisant le doublage original sont talentueux, et le résultat final est tout simplement magnifique. Malgré le fait que la majorité des acteurs n’aient pas joué de rôles majeurs dernièrement, je suis confiant qu’ils seront de plus en plus présents dans le futur. Voici quelques noms à retenir:

  • Legoshi, le loup, est joué par Kobayashi, Chikahiro.
  • Haru, la lapine, est jouée par Senbongi, Sayaka.
  • Louis, le cerf rouge, est joué par Ono, Yuuki.
Animation

Cela fait très longtemps que j’ai eue la chance de voir une série animée de cette façon avec autant de succès. Utilisant des techniques de rendu par ordinateurs, on nous offre un style d’animation normalement rebuté par les amateurs de séries animées. Cependant, le tout se marie très bien avec les caractéristiques animales des personnages. Les techniques utilisées nous offrent donc une animation fluide et réaliste. C’est de loin l’une des plus belles séries animées de l’année. Tant par la qualité de son animation que par son allure visuelle générale.


Points négatifs

Thème

En tant que tel, ce n’est pas un point négatif. Mais il est important de mentionner qu’il n’existe aucuns humains dans l’univers de Beastars. Bref, si le concept d’animaux anthropomorphiques vous rebute, évitez de regarder Beastars, vous serez rapidement déçu. D’ailleurs, la série traite de sujets comme l’intimidation et la ségrégation. Les thèmes explorés par Beastars peuvent donc être assez lourds pour ceux et celles qui cherchent quelque chose de léger.

Accessibilité

Malheureusement, Netflix Japon possède les droits de diffusion en ligne de la série, ce qui complique énormément son visionnement de façon légale. Du coup, il va falloir attendre que Beastars arrive sur nos plateformes Netflix respectives, regarder l’émission sur la télévision japonaise ou bien se contenter de traductions non-officielles. De toute façon, si vous êtes le genre de personne à préférer le binge-watch, attendre après Netflix reste la meilleure solution.


BEASTARS | En conclusion

Cela fait très longtemps que je ne suis pas tombé aussi rapidement en amour avec une série animée. Beastars est rafraîchissant, et tente de s’éloigner des sentiers battus. Au final, ce qui en résulte est une série avec beaucoup de potentiel. L’animation est fluide, les personnages sont intéressants et l’histoire est bien ficelée. En temps normal, j’évite de lire le manga d’une série animée que j’ai commencé, question de garder l’élément de surprise à chaque épisode. Malgré ça, j’ai tellement adoré les deux premiers épisodes que j’ai décidé de me procurer des versions physiques du manga. Beastars est entrain de devenir viral au Japon, et avec raison! Je prévoie que la série sera dans le Top 5 des séries de l’année 2019. Mettez ça sur vos listes!

On aime:

  • L’intro de la série est magnifique, l’utilisation du stop-motion est parfaite;
  • Les personnages sont superbes et bien réalisés;
  • L’histoire est bien ficelée et le drame est bien dosé;
  • Animation de style CGI très bien exécutée;
  • Le doublage est on-point, les acteurs sont très doués;
  • Une belle trame musicale supporte la série;

On aime moins:

  • L’aspect « animal anthropomorphique » peut en rebuter quelques uns;
  • La diffusion en ligne de la série est bloquée par Netflix Japon pour l’instant

Beastars

Au début du mois d'octobre 2019, une nouvelle série animée mettant en vedette est née: Beastars. Au début, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. En fait, j'ai cru un instant que le tout n'était qu'une pâle copie de Zootopia, le populaire film d'animation 3D. J'avais tord, tellement tord! Le tout se déroule dans une académie dans laquelle tentent de cohabiter les herbivores et les carnivores. On nous offre une série de style Seinen dans lequel on traite de sujets sérieux comme la ségrégation, l'intimidation et le refoulement de son moi intérieur. On ajoute à ça une histoire de meurtres dans lesquels un carnivore semble s'en prendre aux herbivores pour les manger, et on nous offre quelque chose de très intéressant. Laissez-moi donc vous convaincre! BEASTARS | Fiche technique Genres: drame, romance, action, psychologique, slice-of-life Thèmes: adolescence, amour, amitiés, anthropomorphisme, école, enquête, harcèlement, meurtres Réalisateur: Shinichi Matsumi Studio d'animation: Orange Première diffusion: 10 octobre 2019 Nombre d'épisodes: À déterminer Autre médias: Manga (en cours) Vous pouvez vous procurer le manga sur AniPassion-J https://www.youtube.com/watch?v=bgo9dJB_icw Points positifs Intrigue/Histoire Dans l'univers de Beastars, les animaux herbivores et carnivores vivent ensemble. La consommation de la viande est interdite, et des lois sont mises en place pour interdire le tabou qu'est le fait de manger un animal. Le tout se déroule à l'institut Cherryton où les étudiants vivent dans des dortoirs séparés selon leur diète. Les méfiances de la classe herbivore envers les carnivores reviennent de plein fouet alors qu'un étudiant est retrouvé mort. La prémisse semble assez simple, mais tous les petits détails qu'on ajoute ici et là ajoutent énormément à la crédibilité de l'univers et de cette société dans laquelle doivent cohabiter proies et prédateurs. Personnages Dans Beastars, chaque personnage est complexe et évolue au rythme de l'histoire. On joue beaucoup autour du concept d'identité sociale et de ce que les gens s'attendent de nous. Que ce passe-t-il lorsqu'un carnivore se cache et évite les conflits toute sa vie? Et qu'advient-il de l'herbivore qui prend le risque d'affronter les prédateurs qui ne pourraient n'en faire qu'une seule bouchée? Bref, on nous offre de lourds baguages psychologiques avec les différents personnages. Malgré leur allure animale, on se sent proche des héros de l'histoire. Legoshi Legoshi est un imposant loup gris dont la personnalité très discrète contraste avec son apparence, d'où sa volonté de cacher ses traits susceptibles de terrifier ses camarades herbivores. Généralement en conflit avec son statut de carnivore, Legoshi souhaite supprimer ses désirs prédateurs, ce qui devient encore plus compliqué à mesure qu'il développe des sentiments confus envers Haru. Haru Haru la lapine naine blanche, membre unique du club de jardinage de Cherryton, est ostracisée à l'école de Cherryton sous l'effet des rumeurs qui courent à son endroit. En effet, on raconte qu'elle coucherait avec tous les hommes, peu importe leur espèce. Petite herbivore entourée de tant de grandes créatures puissantes, elle est systématiquement traitée comme une chose mignonne et fragile par les autres. Louis Louis le cerf rouge, étudiant en…

Évalution en chiffres

Score de l'équipe - 9.5

9.5

Wow

Cela fait très longtemps que je ne suis pas tombé aussi rapidement en amour avec une série animée. Beastars est rafraîchissant, et tente de s'éloigner des sentiers battus. Au final, ce qui en résulte est une série avec beaucoup de potentiel. L'animation est fluide, les personnages sont intéressants et l'histoire est bien ficelée. En temps normal, j'évite de lire le manga d'une série animée que j'ai commencé, question de garder l'élément de surprise à chaque épisode. Malgré ça, j'ai tellement adoré les deux premiers épisodes que j'ai décidé de me procurer des versions physiques du manga. Beastars est entrain de devenir viral au Japon, et avec raison! Je prévoie que la série sera dans le Top 5 des séries de l'année 2019. Mettez ça sur vos listes!

User Rating: Be the first one !
10
Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de 13 ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo et de l'assurance-qualité. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...