Ce n’est pas toi que j’attendais | Critique

Featured Video Play Icon

Hi folks! C’est en ayant vu sur une Instastory de Chrystine Ricard de 2 filles ordinaires que j’ai eu envie de lire cette magnifique bande dessinée autobiographique surtout que ça me touche beaucoup sur le plan personnel. Il s’agit de Ce n’est pas toi que j’attendais. Je vous fait part de mon appréciation en présentant 3 de mes scènes préférées.

Une jeune couple attende la venue de leur deuxième enfant. Ils ont fait tous les tests et tout semble normal. De même, lorsqu’ils déménagent au pays d’origine du papa, c’est la même chose : tout est beau. C’est à l’accouchement que les choses se corsent et on doit faire une césarienne de toute urgence. Un peu plus tard, le papa va rencontrer sa nouvelle petite fille. Cependant, il remarque que quelque chose cloche. Qu’elle n’est pas normale même si le personnel hospitalier lui affirme le contraire. Bien sûr que quelque chose cloche, on doit l’opérer rapidement car sa fille souffre de quelques complications. C’est lors de l’explication de l’opération qui confirmera ce que Fabien doute depuis un moment : Son enfant souffre de trisomie.


Ce n’est pas toi que j’attendais de Fabien Toulmé

C’est l’histoire d’une rencontre. La rencontre d’un père et de sa petite fille pas comme les autres. Pour Fabien, l’annonce de la trisomie de Julia, c’est le monde qui s’écroule. Comment faire face au handicap de son enfant ? Comment apprendre à l’aimer ? Entre colère, doute, moments de tristesse et bonheurs inattendus, l’auteur raconte le difficile chemin d’acceptation qui le mènera vers sa fille. Une histoire d’amour, à la fois touchante et drôle, tendre et sincère, sur le thème universel de la différence.

  • Parution : 8 octobre 2014
  • Scénarisation : Fabien Toulmé
  • Illustrations : Fabien Toulmé
  • Nombre de pages : 156