Critique – Dungeon of the Endless

Que se passe-t-il lorsqu’une compagnie tend l’oreille et écoute attentivement les requêtes de ses joueurs? Qu’advient-il si cette même compagnie vise un style différent, original, innovant? Est-il possible de réellement produire un jeu unique tout en suivant sa vision des choses, mais en répondant aux requêtes des joueurs?

 

Fiche Technique

  • Développeur : Amplitude Studios
  • Éditeur : Amplitude Studios
  • Plateformes : PC (Steam)
  • Nombre de joueurs : Jusqu’à quatre joueurs
  • Type de jeu : Défense du donjon avec Rogue-Like
  • Prix de base : 12,99$ (Steam)
  • Expansions : Oui, des tonnes.

Prérequis pour PC (minimum) :

  • Système d’exploitation : Windows Vista / 7 / 8 / 8.1 –
  • Processeur : 4 GHz Intel Core 2 Duo ou équivalent
  • Mémoire : 2 Gb RAM
  • Escape disque : 700 Mb d’espace
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce 8600 GT ou équivalent

Dungeon of the Endless IMG6

Amplitude Studios est une compagnie indépendante reconnue pour écouter ses joueurs puisque ceux-ci participent activement à la création du jeu en production grâce au système GAMES2GETHER qui donne accès aux documents de design, à des forums et qui permet aux visiteurs de voter sur des idées ou des œuvres d’art et de donner du feedback.

C’est avec cette plateforme que ce jeu-ci est né. Les mises-à-jour apportent plus de contenu et de nouveaux défis, mais au final, le cœur du jeu reste le même : un jeu très difficile mélangeant stratégie et tactique.

 

Mélange de genres

Dungeon of the Endless se déroule sur une planète dévastée après qu’une nacelle de secours soit lancée d’un vaisseau spatial en danger de se cracher. Le joueur prend contrôle des personnages ayant pu se rendre à cette embarcation de sauvetage. Ceux-ci se retrouvent dans un monde fermé, dans un donjon, duquel ils ne peuvent s’échapper! Tout ce qu’ils peuvent faire c’est d’ouvrir les portes et de découvrir ce qui se cache derrière tout en tentant par tous les moyens de protéger le cristal du vaisseau parce qu’il est leur seul source de lumière et d’énergie permettant à leurs modules et autres engins de fonctionner.

Dungeon of the Endless IMG4

Comme le ou les joueurs se doivent de protéger quelque chose qui est la pièce centrale de leur donjon, ce jeu est considéré comme étant une Défense du Donjon, un sous-genre de la Défense de Tour. Cependant, puisqu’il est possible d’avoir plusieurs personnages aux habiletés uniques et que les terrains sont générés aléatoirement, le jeu est aussi considéré comme ayant des points en commun avec la nouvelle vague de Rogue-Like.

Pour ce qui est du combat, le joueur ne peut pas diriger directement les actions des survivants. En fait, il agit un peu comme un commandant puisqu’il positionne ses unités, leur ordonne d’user de leurs compétences particulières et demande que certaines constructions soient faites dans un certain ordre, mais il n’a pas le contrôle total des combats parce qu’il n’y est pas directement.

Dungeon of the Endless IMG3

Au final, le cycle de jeu est plutôt simple! Lorsqu’une porte est ouverte, toutes les vagues sont déclenchées, mais les ressources comme la nourriture, la science et les matériaux montent aussi. Les monstres apparaissent des pièces n’ayant pas de lumière et foncent sur les survivants, les constructions ou sur le cristal. L’objectif est évidemment de tout protéger. Ensuite, le joueur peut construire différents modules pour accumuler plus ressources ou pour avoir une meilleure défense. Il peut aussi faire des recherches scientifiques s’il a trouvé un artéfact. Finalement, il continue ce manège jusqu’à ce qu’il trouve la sortie où il doit transporter son cristal pour finalement fuir de l’étage.

 

Plusieurs approches différentes

Les possibilités sont infinies! Dungeon of the Endless propose plus de vingt personnages, plusieurs nacelles de secours ayant des propriétés différentes, des dizaines et dizaines d’ennemis ayant des comportements disparates, des tonnes de constructions à découvrir et des centaines de pièces d’équipements et d’armes pour changer carrément une session de jeu.

Dungeon of the Endless IMG5

Le plus beau là-dedans c’est qu’il faut déverrouiller l’accès aux différents personnages et vaisseaux, qu’il faut trouver l’armement au courant des nombreux niveaux et qu’il est nécessaire de rechercher les modules pour les utiliser lors des séances de jeu. Évidemment, il s’agit d’un Rogue-Like, donc à chaque nouvelle partie, il faut tout retrouver et rechercher! Les seules constances sont les personnages et les nacelles débloqués.

Dungeon of the Endless IMG2

 

Plus de détails qu’il semble y en avoir

Comme la grande majorité des jeux indépendants de notre ère, ce titre d’Amplitude Studios utilise un style rétro-nouveau pixelisé et coloré. Il faut dire que celui-ci est développé à un niveau impressionnant puisque pratiquement toutes les salles et tous les êtres ont des animations et des effets qui jouent en permanence. C’est impressionnant de voir le souci du détail malgré le style pixel-art! Les jeux de lumières, les effets spéciaux et les animations, non seulement des personnages mais aussi des monstres, forment un tout chaotique mais très joli!

 

Conclusion

Comme plusieurs Rogue-Like avant lui ce titre est évidemment infini. Il faut le dire, pour le joueur avide, cette dépense est terriblement rentable, car il n’a réellement pas de limites ni de fin au jeu. Il y a des tonnes de choses à découvrir et déverrouiller en plus que les donjons soient générés de manière aléatoire. Dungeon of the Endless mise sur la réflexion beaucoup plus que sur l’action. Le joueur qui panique risque plus que celui qui est détendu. Néanmoins, de l’action, il y en a au rendez-vous! Artistiquement, le jeu en a plus qu’il ne semble à la première observation. L’ambiance sonore et visuelle est détaillée et bien faite malgré le style utilisé qui peut déplaire à certains.

Dungeon of the Endless IMG1

Que se passe-t-il lorsqu’une compagnie tend l’oreille et écoute attentivement les requêtes de ses joueurs? Qu’advient-il si cette même compagnie vise un style différent, original, innovant? Est-il possible de réellement produire un jeu unique tout en suivant sa vision des choses, mais en répondant aux requêtes des joueurs? https://youtu.be/BXPwd_ZUPdI   Fiche Technique Développeur : Amplitude Studios Éditeur : Amplitude Studios Plateformes : PC (Steam) Nombre de joueurs : Jusqu’à quatre joueurs Type de jeu : Défense du donjon avec Rogue-Like Prix de base : 12,99$ (Steam) Expansions : Oui, des tonnes. Prérequis pour PC (minimum) : Système d’exploitation : Windows Vista / 7 / 8 / 8.1 - Processeur : 4 GHz Intel Core 2 Duo ou équivalent Mémoire : 2 Gb RAM Escape disque : 700 Mb d’espace Carte graphique : NVIDIA GeForce 8600 GT ou équivalent Amplitude Studios est une compagnie indépendante reconnue pour écouter ses joueurs puisque ceux-ci participent activement à la création du jeu en production grâce au système GAMES2GETHER qui donne accès aux documents de design, à des forums et qui permet aux visiteurs de voter sur des idées ou des œuvres d’art et de donner du feedback. C’est avec cette plateforme que ce jeu-ci est né. Les mises-à-jour apportent plus de contenu et de nouveaux défis, mais au final, le cœur du jeu reste le même : un jeu très difficile mélangeant stratégie et tactique.   Mélange de genres Dungeon of the Endless se déroule sur une planète dévastée après qu’une nacelle de secours soit lancée d’un vaisseau spatial en danger de se cracher. Le joueur prend contrôle des personnages ayant pu se rendre à cette embarcation de sauvetage. Ceux-ci se retrouvent dans un monde fermé, dans un donjon, duquel ils ne peuvent s’échapper! Tout ce qu’ils peuvent faire c’est d’ouvrir les portes et de découvrir ce qui se cache derrière tout en tentant par tous les moyens de protéger le cristal du vaisseau parce qu’il est leur seul source de lumière et d’énergie permettant à leurs modules et autres engins de fonctionner. Comme le ou les joueurs se doivent de protéger quelque chose qui est la pièce centrale de leur donjon, ce jeu est considéré comme étant une Défense du Donjon, un sous-genre de la Défense de Tour. Cependant, puisqu’il est possible d’avoir plusieurs personnages aux habiletés uniques et que les terrains sont générés aléatoirement, le jeu est aussi considéré comme ayant des points en commun avec la nouvelle vague de Rogue-Like. Pour ce qui est du combat, le joueur ne peut pas diriger directement les actions des survivants. En fait, il agit un peu comme un commandant puisqu’il positionne ses unités, leur ordonne d’user de leurs compétences particulières et demande que certaines constructions soient faites dans un certain ordre, mais il n’a pas le contrôle total des combats parce qu’il n’y est pas directement. Au final, le cycle de jeu est plutôt simple! Lorsqu’une porte est ouverte, toutes les vagues sont déclenchées, mais les ressources comme la nourriture, la science et les matériaux montent aussi. Les monstres apparaissent des pièces n’ayant…

Évaluation Finale

Histoire et narration - 6
Personnages - 10
Contrôles - 6
Caméras - 5
Stabilité et bogues - 9
Facteur plaisir - 8
Qualité artistique (son, visuel, FX) - 7.5
Immersion - 7
Innovation - 8

7.4

Score

Dungeon of the Endless est un titre indépendant ayant été conçu en écoutant les fans et les joueurs grâce au système GAMES2GETHER. Ce titre est un heureux mélange de Défense du Donjon et de la nouvelle vague de Rogue-Like. D’un style artistique pixelisé, ce titre d’Amplitude Studios propose une grande variété de sessions uniques pour un prix plutôt modique à mon avis.

User Rating: Be the first one !
7
Dumby

About Dumby

Concepteur de Jeux Vidéo, Chanteur de Métal Extrême et Écrivain, Jonathan (A.K.A. Dumby) est un rédacteur d'expérience ayant anciennement travaillé sur Jouez.com. Il est encore membre de l'Épée Légendaire en plus de l'Antre du Geek. En plus de bien connaître les jeux, Dumby est un fan d'Animes, de Mangas, de jeux de table, de jeux de rôle, de Magic the Gathering, de Comics, de muscu et de sports de combat!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *