Ton guide de survie en Grandeur Nature cet été!

Grandeur Nature

Le printemps approche, et avec lui, l’ouverture de la saison de GN! YAS!

Si tu es comme moi, tu as fort probablement des responsabilités d’adultes qui t’attendent dans le détour. Voici donc mon genre de guide de survie, pour t’aider à pas trop te scrapper pendant ta fin de semaine, histoire d’être sur pieds pas trop pire à la job le lundi.


L’Alimentation

Mange comme il faut. Sérieusement, c’est un des meilleurs conseils que tu peux recevoir pour profiter au max de ton GN. Ton alimentation, c’est la base, c’est la chose la plus importante.

Mon truc? Grignoter régulièrement et un souper complet et soutenant.

Ça, ça veux dire pacte toi des collations. Mais attention! Oui les collations, mais des bonnes collations pleine de protéines qui vont te soutenir et qui ne te feront pas « crasher » en vingt minutes.  Je sais, je parle comme ta mère (déformation professionnelle).

Ce que je te suggère pour grignoter :

  • Des noix. Amandes, Grenoble, pacanes, arachides…alouettes. Des noix. Essaye d’éviter les noix qui viennent en écailles. Oui, je te juge si tu mange des pistaches ou des graines de tournesols et que tu crache tes écailles par terre. #ouache
    Tu peux prendre des noix salées…mais je te conseille de garder ça le plus naturel possible. Évite les affaires au jalapenos ou au barbecue.
  • Du Jerky. Ou n’importe quelle viande séchée. J’ai vu un gars sur le field avec un saucisson géant. C’étais pas mal brillant. Encore une fois c’est PLEIN de protéines et de bons gras et ça va te donner de l’énergie qui va te durer.
  • Des fruits. C’est comme un classique, les fruits. Le sucre naturel contenu dans le fruit va te donner un bon boost d’énergie sans le crash causé par les sucres raffinés. Si tu veux apporter des fruits frais, je te conseille de garder ça simple avec des pommes ou encore des clémentines si ton perso vient de « contrées exotique ». Par contre, pour le côté pratique de la chose (et parce que tu peux en traîner plus sur toi)…tu me vois venir hein là? Ben oui, des fruits séchés. Tu peux avoir à peu près n’importe lequel avec toi et il y a de plus en plus de choix et de fruits intéressant en version « pus de jus dedans ».
  • Des fromages. Vas-y avec des fromages à pâtes fermes. Cheddar, Gouda, Suisse…profites-en donc pour découvrir de bons fromages d’ici. Il y a pleins de suggestions d’excellents fromages à pâtes fermes sur le site des Fromages d’ici. Mon seul bémol avec le fromage c’est qu’il faut que tu le mange tôt dans ta journée. Ça a pas tendance à bien performer dans une bourse en cuir, un morceau de Gouda fumé.

Pour ton souper, évite de manger trop gras et trop salé. Oui je le sais, y’a sûrement un McDo pas loin du terrain mais crois moi, si tu apporte ton lunch tu va perdre moins de temps de jeu et comme ton repas sera de meilleure qualité, tu va être capable de durer jusqu’à relativement tard en soirée.

Ce que ton souper dois comporter:

De la viande. Préférablement, de la viande riche en fer comme du cheval, du bison ou du boeuf. Un poulet pré-cuit et des cotelettes de porc, ça fais le travail aussi. Évite les saucisses ou le bacon. Oui, je sais que ça goûte le ciel sauf que c’est tellement gras que tu va dépenser trop d’énergie à digérer ton lunch et t’en auras pus pour tapper sur le gros boss de fin de soirée. Si tu est végétarien, je te suggère n’importe quoi avec de la protéine et du fer. Je n’ai pas la prétention de connaître ton régime assez bien pour te faire des suggestions efficaces.

Des légumes en bonne quantité. Des légumes racines de préférences. Réconfortant et soutenant, tes patates, carottes et panais vont te porter loin. Évite les légumes verts et les fèves si tu n’est pas habitués d’en manger…pour des raisons pas mal évidentes. Tu ne veux pas ressembler au goûteur de Cléopâtre durant la soirée parce que t’a de la misère à briser des enzymes.

Des bons gras. Là, je fais ma fancy et je te parle de beurre et d’huile d’olive. Pour faire une pierre, deux coups, je te recommande chaudement la papillote de légume. Ça se garroche pas pire bien dans un feu au village.

Du pain. À moins de ne pas tolérer le gluten. En plus, sur ton pain, tu peux mettre plus de bon gras et de protéines. Genre, du beurre et du fromage. Ou des petits pâtés. pleins d’idées.


L’hydratation et l’ombre sont tes amis.

Bois. De préférence de l’eau. C’est tellement important de bien s’hydrater, surtout si tu passe la journée au gros soleil avec une armure complète ou en cuir noir…encore pire si ta plate est noir et que comme un tata, en échange d’un charme puissant tu promets à ton dieu de ne jamais fuir sa lumière. Oui, j’ai déjà vu ça dans la vie.

Je peux comprendre que tu ait pas envie de te traîner une gourde ou une bouteille d’eau partout. C’est pas comme si on avais pas déjà milles choses à traîner et en plus, regarde tout ce que je te fais mettre dans tes bourses et tes poches. Je te recommande donc de faire des tours fréquents à la taverne ou à l’auberge et de dépenser ton argent dans des choses à boires. Souvent ils en ont en grande quantité et c’est abordable avec ton argent factice qu’anyways ça sert a rien d’accumuler parce que tu  va finir par te faire voler ou looter après ta mort (#truestory).


Écoute ton corps.

Mon ami, tu vieillis. Ben, mettons moi je vieillis donc j’imagine que toi aussi. C’est possible que tu ne puisse plus te lancer dans toutes les mêlées, ton épée pourfendant l’air en criant ton cri de guerre à pleins poumons. Et tu sais quoi? C’est parfaitement ok. C’est important d’écouter tes limites et de te trouver un spot relax où t’asseoir en cas de besoin. Ça va t’éviter d’avoir une trop grosse pente à remonter.

Si t’es fatigué, fais moi plaisir et va te coucher. Le scénario a beau finir à deux heures du matin, mais si à minuit t’en peux plus, va te reposer. Te pousser à rester debout va juste être dangereux pour toi et pour les autres avec qui tu joue. Tu va peut-être manquer une ou deux batailles (ou les tounes grivoises du barde autour du feu en fin de nuit) mais au moins, ton corps va te dire merci quand le lendemain matin tu va être frais et dispo pour reprendre le scénario.


Ton post « game ».

Au fond, ce n’est vraiment pas sorcier. Si tu veux être capable d’être un adulte responsable et te présenter au travail le lundi matin, il faut que tu t’arranges pour ne pas trop te « décrisser » pendant ton weekend. Premièrement, il te faut bien manger, t’hydrater convenablement et écouter tes limites. Ses trucs vont définitivement t’éviter la célèbre gueule-de-bois Post-GN de tes compères qui ont consommés quatre Monster avec des péperettes tout le weekend.

Également, prends le temps de décompresser le dimanche. Du coup, entre chez toi, prends une bonne grosse douche et écrase-toi devant Netflix quelques heures la tête pleine de manigances pour le prochain événement. Et au final, n’oublie pas de t’amuser avant tout. BONNE SAISON!

Amy Levasseur

About Amy Levasseur

Mère, femme, travailleur temps plein, magicienne des mots, avide de jeux de rôles et fan numéro un de ce qui touche l'imaginaire Possède aussi des opinions arrêter sur bien des sujets et est définitivement dépassée par être adulte.

2 thoughts on “Ton guide de survie en Grandeur Nature cet été!

  1. Excellents conseils! Sérieusement, je trouve triste de voir des gens tombés malades de faiblesse pendant les GN… même si par moment, il faut se forcer pour être équilibrés!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *