Hiver nucléaire 3 | Critique | AUDREY LEHOUX – SIDEKICK

Featured Video Play Icon

Hi folks! Je suis contente de vous retrouver.  Pis aujourd’hui, je vous parlerai du 3e et dernier tome de la bd Hiver nucléaire que j’affectionne tout particulièrement et qui a été ma découverte en bd l’an dernier.

Flavie et Marco habitent « officieusement » en appart ensemble et sont en couple depuis un moment. Cependant, on remarque que leur couple bat de l’aile vu qu’ils ont du mal à passer du temps ensemble dû à leurs activités. Flavie reçoit une notification qu’elle avait reçu une commande de l’UQAM pis qu’elle pouvait venir la chercher. Au même moment, Marco reçoit une alerte d’un événement auquel il voulait vraiment assister et se rend compte que c’est ce soir. Alors, leurs plans de soirée ensemble tombent à l’eau. Pas question qu’elle se fasse poser un lapin, elle profite de l’occasion pour voir si elle pouvait récupérer sa commande. Justement, il y a son ancien professeur sur place avec quelques collègues/étudiants en train de fêter un projet de recherche et l’invite à les rejoindre.

Flavie les rejoint et son professeur la présente. Ça continue de fêter lorsque Flavie se retire pour aller chercher sa commande. Le collègue de son ancien professeur, Alex, l’avertit que le professeur ainsi que l’université ne sont pas très chauds à les laisser partir en expédition car ils vont s’aventurer dans certains coins de Montréal qui sont assez dangereux. Flavie serait une aide précieuse à cette expédition. Alex l’invite à prendre part à cette expédition. Ça serait fou de pas refuser!


En savoir plus sur Hiver Nucléaire

Montréal, juin 2028, -30°C. C’est l’hiver nucléaire depuis un terrible accident à la nouvelle centrale nucléaire Gentilly-3, à Pointe-aux Trembles. La neige atteint les balcons des 2e étages, les déplacements se font en motoneige, les souffleuses tournent à plein régime, et des quartiers entier sont désertés. Au milieu de cette interminable saison froide, Flavie, courrier en ski-doo, doit composer avec les éléments, les retombées radioactives et une faune urbaine, en pleine mutation… littéralement. Une livraison chez le couple le plus «cool» de Montréal la fera sortir de sa zone de confort et la propulsera au milieu d’une quête vers le parfait bagel du Mile-End.

  • Date de parution : décembre 2018
  • Auteur : Cab
  • Éditeur : FRONT FROID
  • Thèmes: post-apocalyptique
  • Genre: science-fiction, humour

À propos de l’auteure

Caroline Breault (alias Cab) est une illustratrice et bédéiste montréalaise. Hiver nucléaire  est son premier long projet de BD. Ses BDs courtes sont parues dans différents collectifs indépendants tels que Merure, Vestibulles et, prochainement, dans Le Front #6 et dans un collectif publié par Glénat Québec. Malgré ce qu’on pourrait en penser, elle n’affectionne pas particulièrement l’hiver en ville.

Commentaires