[Jeux de rôles] Trucs et astuces pour les nouveaux joueurs

Dernièrement, je vous ai pondu un article qui fait une liste de conseils pour les gens qui souhaitent débuter à titre de maître de jeu dans un jeu de rôles, quel qu’il soit. Bien souvent, on oublie que tout le monde a déjà été noob à un moment de sa vie de rôliste; un joueur qui ne sait pas trop par où commencer qui s’accroche au peu de soutien qu’il a de son entourage pour maîtriser ce nouvel art qui se dresse devant lui.

Aujourd’hui, c’est à vous que je m’adresse chers nouveaux joueurs! Si l’idée d’essayer le jeu de rôles sur table vous a toujours plu et que vous ne savez pas trop par où commencer, cet article est définitivement fait pour vous. Je ne suis pas le plus grand expert, mais j’espère sincèrement que cet article vous sera utile. Bonne lecture!

 

Truc n°1 : commencez par la base

Bien souvent, les nouveaux joueurs se joignent à des groupes dans lesquels se trouvent plusieurs joueurs expérimentés avec plusieurs années de jeu dans le corps. Ces joueurs créeront des personnages complexes, se multiclasseront, optimiseront leurs statistiques et useront de plusieurs astuces que n’importe quel débutant serait, normalement, incapable de faire sans soutien.

Commencez par incarner des personnages simples et ne tentez pas de reproduire leurs fiches de personnages. Lancez-vous d’abord dans lees classes de base qui vous permettront de maîtriser le jeu à votre rythme (création de personnage, sélection de dons, actions en combat, etc.). Les classes dotées de magie sont généralement plus complexes pour les nouveaux joueurs en raison de leur microgestion de sortilèges et des nombreuses mécaniques supplémentaires devant être maîtrisées pour certains pouvoirs magiques.

Information-en-trop
Évitez de surcharger votre cerveau. Apprenez à marcher avant de courir!

 

Truc n°2 : préparez votre ensemble de joueur

Prenez le temps de construire votre ensemble de joueur afin d’être fin prêt à jouer! De façon générale, tous les jeux de rôles sur table utilisent le même matériel. Il est important pour vous de fabriquer une trousse de base qui vous représente bien. Le choix le plus important? Les dés! Promenez-vous dans les boutiques spécialisées et cherchez des ensembles de dés qui sauront accrocher votre intérêt. Choisissez en deux, et commencez votre ensemble à partir de là.

Un ensemble de dés devrait toujours avoir les items suivants :

  1. Un dé à 4 faces (D4)
  2. Quatre dés à 6 faces (D6)
  3. Un dé à 8 faces (D8)
  4. Deux dés à 10 faces (D10 dizaine / D10 unité)
  5. Un dé à 20 faces (D20)
  6. Un sac ou une boîte pour transporter vos dés

Le reste n’est que supplément, mais il est fortement conseillé d’apporter un cahier de notes, un crayon à mine, une efface ainsi que des feuilles mobiles. Investir dans un journal de bord pour vos parties peut s’avérer très pratique. Si l’envie vous prend, vous pourrez cartographier les donjons explorés, raconter les grandes prouesses de votre groupe dans un récit épique, prendre des notes sur l’information qu’il ne faut pas oublier, etc.

Beaucou-De-Des
Il y a un thème de dés pour chacun d’entre nous. Vous trouverez le vôtre!

 

Truc n°3 : prenez des notes

En jouant, le maître de jeu vous donnera toujours de petites pièces d’information qui pourraient éventuellement être utiles dans le futur. N’hésitez pas à prendre des notes chaque fois que quelque chose de pratique est dit, ou que vous découvrez une chose qui pourrait être utile plus tard. Par exemple, prenez en note le nom des personnages que vous croisez avec quelques éléments descriptifs (profession, race, sexe, âge, etc.). Non seulement, vous pourrez utiliser cette information un jour, mais vous serez ainsi capable de faire de plus belles scènes de jeu en discutant avec ces dits personnages.

N’hésitez pas d’étendre vos notes de jeu à un plus grand éventail de choses! Faites des cartes des donjons que vous explorez, écrivez un journal de bord de vos aventures, faites le compte-rendu de chaque trésor que vous avez découvert en notant le nom des gens ayant eu la chance d’en profiter, etc. Bref, utilisez votre imagination, et n’hésitez pas à écrire le tout dans un cahier de notes soigneusement entretenu!

Clavier_Ecriture
Prenez des notes sur tout! Que ce soit sur papier, sur tablette électronique ou sur ordinateur portable; l’important est de vous aider à ne pas oublier!

 

Truc n°4 : ne ruinez pas le jeu des autres

Ce conseil peut se résumer à l’expression anglophone “don’t be a dick”. Le jeu de rôles sur table ne devrait jamais être un jeu “PVP” dans lequel les joueurs décident de s’entreattaquer ou de se nuire. Même si vos objectifs ne sont pas les mêmes ou que vos alignements ne sont pas toujours compatibles, assurez-vous toujours de travailler ensemble pour atteindre la mission que vous vous êtes fixée. Il n’y a rien de plus chiant pour un joueur que de perdre un personnage parce qu’un autre joueur a décidé qu’il allait se faire plaisir en assassinant son coéquipier sans raison valable.

Deuxièmement, n’essayez pas d’arrêter les actions des autres joueurs parce que vous n’êtes pas d’accord avec l’action annoncée. Annuler les actions de l’équipe ne fait qu’allonger le jeu pour rien, à la place, apprenez à réagir aux actions commises et d’improviser avec les conséquences de ses actions. Si le guerrier décide de frapper l’homme qui l’a insulté, laissez-le faire, même si vous pensez que cela risque de vous attirer des problèmes. Au lieu de faire perdre 10 minutes de jeu en expliquant au joueur pourquoi c’est une bonne idée, agissez directement dans le jeu! Aidez l’homme attaqué, excusez-vous auprès de ses amis, insultez le guerrier… L’important, c’est que vous fassiez quelque chose dans le jeu.

rire_malefique
Il ne sert à rien de gâcher le plaisir des autres, si ce n’est que de passer pour celui qui se plaît du malheur des autres.

 

Truc n°5 : faites attention aux alignements

Plusieurs jeux de rôles utilisent le concept d’alignements qui permettent de définir sommairement la moralité de chaque personnage. La majorité de ses jeux utilisent un système qui permet de définir l’alignement selon les axes “bon/mauvais” et “loyal/chaotique”. Bien comprendre ce ce que chaque alignement signifie est très pratique, et vous permettra de comprendre le concept de votre nouvelle personnalité. CEPENDANT, il faut vous rappeler que les alignements ne sont généralement pas une chose “palpable” dans le monde de vos personnages. À moins que vous ne combattiez une créature naturellement maléfique (démon, diable, etc.), vous ne devriez pas tenir en compte les alignements ni basez vos actions que sur votre perception. Prenez le temps d’évaluer les agissements d’une personne, de discutez, de parlementez, d’étudiez leur comportement.

De plus, il est toujours important de mentionner que les actions et les agissements d’un personnage (sauf dans des cas spéciaux ou extrêmes) ne devraient pas dépendre de l’alignement. Un roi d’alignement loyal-mauvais peut être un dictateur, mais peut également faire preuve d’amour et de compassion pour les membres de sa famille. Un personnage neutre-bon peut tuer l’homme qui a violé sa jeune fille par soif de vengeance. Et un personnage neutre-stricte n’as pas besoin de toujours faire un saut entre les bonnes et les mauvaises actions pour garder son alignement intact.

Jouez d’abord et avant tout un personnage au concept moral simple, et évitez les classes dépendantes d’un alignement (paladin, druide, etc.). Concentrez-vous davantage sur les motivations de votre personnage et ce qui le pousse à agir.

GOT_Alignements
Ne laissez pas une étiquette dicter vos actions!

 

Truc n°6 : remettez en question les combats

Ce truc est très pratique pour apprendre à jouer des rôles crédibles et apprendre à improviser en tout temps. Lorsqu’un combat semble être sur le point de démarrer, tentez d’éviter le combat autant que possible. Utilisez la ruse, la diplomatie, l’intimidation, enfuyez-vous. Bref, tentez d’improviser chaque fois que l’occasion se présente! Quelques fois, les personnes employées pour protéger un endroit sont des mercenaires qui pourraient très bien fermer l’œil contre quelques pièces d’or. L’homme que vous devez chasser pour la milice n’a peut-être pas envie de tuer plus de personnes, et peut-être sera-t-il ouvert à discuter avec vous avant d’avoir à faire appel aux armes? Tentez d’éviter les combats et vous apprendrez à connaître une tout autre facette du jeu de rôles!

Jojo_course_technique
Utilisez la technique ancestrale de la famille Joestar : évitez le combat!

 

Truc n°7 : préparez vos tours d’avance

Parfois, il arrive qu’un combat soit inévitable. Et vous allez vite vous apercevoir qu’un combat peut être très long. Lorsqu’une équipe de cinq aventuriers affronte une dizaine de gobelins… les secondes deviennent rapidement des minutes, minutes qui finissent par empiéter sur le temps de jeu. Mon premier conseil pour vous permettre de gagner du temps est de ne pas attendre votre tour pour préparer vos actions.

Certes, il est possible que votre plan initial change après trois actions, mais il vous sera tout de même plus facile d’adapter votre stratégie si vous avez déjà une idée de ce que vous souhaitez faire. Vous voulez lancer un sortilège? Relisez sa description, préparez les dés que vous devrez lancer, calculez vos distances, etc. En faisant tout ça, vous aurez probablement gagné plusieurs minutes de jeu. Imaginez maintenant que chaque joueur gagne deux minutes de la sorte. C’est une dizaine de minutes de moins passées sur un combat. Non négligeable!

Time-is-money-GIF
“Le temps, c’est de l’argent! L’argent, c’est le pouvoir. Le pouvoir, c’est de la pizza. Et la pizza, c’est la connaissance… Pas le temps de niaiser!”

 

Truc n°8 : brassez tous les dés d’un coup

Lorsque vous avez plusieurs dés à brasser lors d’une attaque ou d’un sortilège, brassez tout d’un coup! C’est d’ailleurs à ce moment qu’avoir plusieurs couleurs de dés devient pratique, question de pouvoir définir quelle couleur représente chaque attaque. Lors des premiers niveaux, cela semble anodin, mais, aussitôt que vous aurez droit à plus de deux attaques par tour, avec des bonus différents… vous gagnerez énormément en temps! Lorsque vous utilisez cette technique, assurez-vous d’annoncer à haute voix quelle couleur représente quelle attaque. De cette façon, vous éviterez de passer pour un tricheur qui utilise les jets dans l’ordre qui lui convient le mieux.

En utilisant ce truc conjointement à mon septième conseil, la table de jeu gagnera un temps considérable. Comme je le disais précédemment, en passant moins de temps en combat, vous aurez la chance de passer plus de temps à jouer un rôle.

Faites comme Yugi, et brassez tous vos dés simultanément!
Faites comme Yugi, et brassez tous vos dés simultanément!

 

Truc n°9 : la mort fait partie du jeu

S’il y a bien une chose qui effraie tous les nouveaux joueurs, c’est de perdre un personnage. Quoiqu’il soit compréhensible de ne pas vouloir perdre un personnage que nous avons créé et vu progresser, il est très important d’accepter que celui-ci peut mourir à tout moment. Si l’un de vos alliés meurt au combat, profitez de l’occasion pour vous remémorer les bons moments, utilisez l’événement pour faire une superbe passe de roleplay. Rien n’est perdu! D’ailleurs, si vous êtes assez loin dans le jeu, votre équipe possédera peut-être même les moyens de faire revivre le défunt aventurier. Ne vous laissez jamais démolir par la mort d’un personnage, car cela ne fait qu’annoncer le début d’une nouvelle aventure pour vous.

Am-I-Dying
Dans le jeu de rôles sur table, la mort est également signe de renouveau. Apprenez de vos erreurs, tentez de nouvelles choses, grandissez!

 

Truc n°10 : ce n’est qu’un jeu!

Tout comme je l’ai déjà mentionné lors de mes conseils dédiés aux nouveaux maîtres de jeu, je me dois de terminer sur une note similaire. Rappelez-vous toujours que vous êtes là pour passer un bon moment, et que les autres joueurs sont là pour la même raison. Faites des blagues, amusez-vous avez vos personnages, intéressez-vous à l’univers créé par le maître de jeu, mais, surtout, apprenez à apprécier le jeu et le moment présent.

10MJ Farador
“On joue là, c’est sérieux. On parlera après!” ~Tom et ses chums

 

Source (image à la une) : Dungeons & Dragons & Bitches

Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de 13 ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo et de l'assurance-qualité. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

2 thoughts on “[Jeux de rôles] Trucs et astuces pour les nouveaux joueurs

  1. Petit article sympa pour les nouveaux. Par contre fait attention à ne pas faire un amalgame entre JDR et D&D ^^’. Les JDR sont nombreux et bien la moitié de tes points ne s’appliquent qu’à un système med-fan classique type D&D, Wargammer, Stormbringer etc . Je dirais que ça mériterais quelques points supplémentaires type “le roleplay plutot qu’un jet de dés” :p

    Sinon article sympa je le rappelle, j’ai pas envie de faire mon chiant ^^

  2. Merci pour ta réponse Deathdice, ne t’inquiètes pas, je ne l’ai pas mal prit. Je veux justement savoir ce que les gens pensent afin de continuer l’écriture de tels articles. Ici, mon but était d’aider les nouveaux joueurs à s’initier aux jeux de rôle, et généralement, les gens le font par l’entremise de systèmes de jeux de rôle “plateaux” du genre D&D / Pathfinder / Etc.

    J’ai décidé d’y aller avec le système plus commun pour faciliter les références. Les dés font partie intégrante de tant de jeux que je ne pouvais pas m’en empêcher, surtout lorsque c’est une partie qui semble causer problèmes chez bien de nouveaux (pour l’avoir vu).

    Cependant, je compte bel et bien faire d’autres articles du genre qui soient plus centralisés. Par exemple; 10 conseils pour avoir une meilleure qualité de jeu, 10 conseils pour la création de vilains crédibles et intéressants, etc.

    Merci encore et surtout, n’hésite pas à commenter! J’aime lire ce que vous avez à dire! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *