La preuve de la rédemption au cinéma

la rédemption d'aquaman

L’année 2018 s’est terminée sur une note d’espoir et d’optimisme alors que deux franchises moribondes et boiteuses ont poussé un cri de ralliement clair. Avec Bumblebee et Aquaman, les fans ont eu droit à deux productions solides qui laissent envisager un futur prometteur et quelque chose de plus.


La rédemption du bourdon

Depuis 2007, la franchise Transformers était devenue une sorte de risée chez les fans de cinémas. Le produit livré par Michael Bay ne répondait pas aux attentes des fans et malgré un certains succès financiers, il n’en demeurait pas moins que la bande des Autobots n’avait plus la cote. Avec Bumblebee, Travis Knight a réussi à livrer un produit auquel les fans rêvaient depuis plus d’une décennie, c’est-à-dire un film rempli de clin d’œil et de nostalgie au point où les fans de la série animée se croiront revenu devant leur grosse télévision à tubes devant Télé-Métropole et La Bande à Nimée.


Le retour du roi

Aquaman a lui aussi réussi là où toute son équipe de la ligue des Justiciers avait échoué. Le souverain des sept mers a fait déferler un véritable raz-de-marée aux guichets avec un scénario léger, efficace, dans la même veine que ceux de l’univers Marvel mais tout en conservant la touche visuel propre à l’univers de l’univers de DC. Encore une fois, les fans ont répondu présent en appréciant un produit beaucoup plus proche de ce à quoi ils s’attendaient. On peut affirmer sans l’ombre d’un doute qu’avec les recettes accumulées en date du 6 janvier 2019, qu’Aquaman est en voie de devenir un des plus importants succès chez DC.


Est-il trop tard?

Il n’est jamais trop tard pour ranimer la flamme d’un amour véritable. Et ces deux exemples sont la preuve que lorsqu’on écoute, du moins jusqu’à un certain point, ce que disent et souhaitent les fans, on atteint le succès. Dans le cas d’Aquaman, on parle d’une correction de trajectoire importante puisque l’avenir de la franchise DC semblait extrêmement fragile après le succès en demi-teinte de La  Ligue des Justiciers. Seule Wonder Woman remportait du succès au point où l’avenir de la franchise semblait vouloir passer par  le volet féminin de cet univers. Les penseurs chez Warner vont pousser un soupir de soulagement alors qu’ils ont maintenant l’exemple de ce qu’il faut faire pour avoir du succès avec leurs héros, en espérant que Shazam offre le même genre de produit.

Même chose pour la franchise des Transformers qui, libérée du carcan étourdissant de Michael Bay, pourrait renaître de ses cendres froides et faire rêver la vieille génération tout en faisant plaisir aux plus jeunes.


À qui le tour?

D’autres franchises devront prendre des notes, si ce n’est pas déjà fait. Selon de très, très nombreux rapports, J.J. Abrams aurait l’intention de corriger plusieurs points de la saga Star W/ars avec l’épisode 9, attendu pour la fin de 2019. Bien entendu, avec la relation tendue d’amour/haine que vivent les fans avec la nouvelle trilogie, le défi est de taille. Toutefois, je suis d’avis que si le produit répond aux attentes des plus volubiles (pour ne pas dire des plus chialeux sur les médias sociaux), alors l’effet d’entraînement devrait permettre aux dirigeants de l’Empire (pardon, je voulais dire Disney), de battre de nouveaux records. On pourrait même parler de la franchise des Créatures Fantastiques, qui semble tanguer vers des eaux dangereuses avec la sortie ratée du second volet de la série.

À une époque où la compétition est on ne peut plus féroce, les penseurs se doivent de porter une oreilles aux demandes et aux envies des fans, après tout, c’est à eux que se destine leur produit…

Commentaires

Mathieu Ferland

About Mathieu Ferland

Je suis le Super Papa geek bionique ninja. Je suis un maniaque de films, mon tout premier film vu à vie (sur le premier VHS familial) était Star Wars, donc un peu normal que je sois un mordu/fini/fanatique/fin/connaisseur de la saga. Je suis aussi un maniaque de super-héros, particulièrement sur le média cinématographique, en plus d'être un grand amateur de science-fiction. de fantastique et d'horreur.