Découvertes indie – Megaquarium

Megaquarium

Depuis quelques temps, je me suis rendu compte que mes goûts pour les jeux ont grandement changé. Il y a plusieurs années, je n’aurais jamais pensé tomber sous le charme d’un simulateur d’aquarium. Et pourtant, c’est le cas aujourd’hui! Voici donc ma présentation d’un jeu indépendant qui a su me charmer : Megaquarium.

Fiche Technique

  • Disponible depuis : 13 septembre 2018
  • Développeur : Twice Circled
  • Éditeur : Twice Circled
  • Plateformes : PC (Steam)
  • Nombre de joueurs : 1
  • Genre : jeu de gestion, tycoon
  • Prix de base : 28,99 $CDN (Steam)
  • Disponible en français : oui (texte seulement)
  • Extensions : non

C’est quoi ça, Megaquarium?

Pour faire simple, j’aime bien dire que Megaquarium est similaire à Zoo Tycoon, mais avec des poissons. En effet, on y retrouve sensiblement le même genre d’objectifs : offrir une variété d’animaux à présenter aux clients, gérer son personnel, créer un endroit agréable visuellement, faire de l’argent avec de la nourriture, etc.

En ce qui concerne la création du jeu, il est important de préciser que celui-ci a été créé par une seule personne : Tim Wicksteed. Si vous connaissez le jeu Big Pharma, et bien, vous serez ravis d’apprendre que Tim est également derrière sa création. D’ailleurs, celui-ci est très investi dans son dernier né et nous offre régulièrement des mises à jour. Entre autres, il écoute sa communauté en créant de nouvelles mécaniques et options, et écoute même les joueurs afin de voir quels nouveaux poissons peuvent se retrouver dans le jeu. Celui-ci promet également qu’il travaille sur le soutien de Steam Workshop, ce qui permettra aux fans de créer leurs propres mods. Une fois que cela sera fait, nous aurons droit à un jeu énorme et grandiose.


Mécaniques simples, intuitives

Dans Megaquarium, notre but est de créé l’aquarium public le plus beau et le plus rentable. Pour ce faire, il nous faut satisfaire les besoins de notre clientèle et offrir une belle variété de vie marine. En progressant au travers des missions du mode histoire, on nous présente chacune des mécaniques du jeu. Mais le tout est organique, et se maîtrise assez facilement. Daredevil de Marvel ne reviendra pas pour une quatrième saison sur Netflix. Nous sommes extrêmement fiers de la dernière saison de la série et, bien que cela soit douloureux pour les fans, nous estimons qu’il est préférable de fermer ce chapitre sur une note positive. Voici un bref récapitulatif des règles derrière le jeu.

Gestion des finances

Premièrement, il y a l’aspect des finances. On commence toujours une mission avec un certain montant d’argent. Cette ressource es utilisée pour construire nos murs et nos salles, mais est également utilisée pour payer nos employés et acheter le matériel nécessaire au fonctionnement de notre attraction. Pour gagner de l’argent, vous en recevez chaque fois qu’une personne visite votre aquarium. Vous pouvez également installer des éléments permettant de faire du profit (machines distributrices, marchandises touristiques, chaises de massage, etc). D’ailleurs, il est possible de gérer la valeur des items pouvant être vendus afin d’en profiter d’avantage.

Le système de progression

Ensuite, il y a le prestige ainsi que les points de science/biologie. Le prestige est gagné en rendant l’attraction plaisante pour les visiteurs ainsi qu’en offrant une variété d’aquariums. En mélangeant les espèces ainsi qu’en emménageant les lieux adéquatement, vous finissez par gagner des points de prestige qui vous feront augmenter de niveau. Ces niveaux vous donneront accès à de nouvelles espèces marines pouvant être étudiées ainsi que de nouvelles pièces d’équipement qui vous permettront d’avoir un meilleur parc d’attraction. Les points de science et de biologie permettent de débarrer l’utilisation d’espèces marines et d’équipement. Chaque fois que vous complétez le temps de recherche pour une espèce ou une pièce d’équipement, vous pouvez en choisir une nouvelle. Pour en gagner, vous devez varier les poissons que vous placerez dans vos bassins.

Bref, c’est un système très simple, mais qui arrive à bien faire le travail.

Les besoins de votre faune/flore marine

Et puis, il y a la vie de vos petits créatures marines. Afin de créer l’aquarium parfait, vous devrez tenir compte des besoins de chaque espèce que vous placerez dans vos lieux. Pour ce faire, il y a plusieurs trucs que l’on doit prendre en considération. Et une fois chacune de ses particularités mises ensemble, on a notre jeu; une sorte de puzzle dans lequel nous tentons de combiner le plus d’espèces marines possibles dans un même aquarium. Certes, vous pouvez faire simple en ne mettant qu’un seul type de poisson par aquarium, mais ce n’est pas assez excitant.

Premièrement, chaque espèce mange un type de nourriture parmi plus d’une vingtaine de produits. Il faudra donc assurer qu’une boîte de distribution du bon type se trouvera aux côtés de votre aquarium. Ensuite, chaque espèce possède des besoins précis (température, environnement, taille de l’aquarium etc.) Donc, vous devrez vous assurer d’installer la machinerie nécessaire au bon fonctionnement des lieux, ainsi que de bien décorer les bassins afin de créer les climats idéaux à votre faune. Si vous ne faites pas attention, plusieurs choses peuvent se produire : un poisson peut en manger un autre, un autre peut mourir de faim alors qu’un autre peut perdre la vie en raison d’un aquarium de mauvaise qualité. Bien doser le nombre d’espèces ainsi que l’emplacement des machines fera une énorme différence. Tout comme vos employés qui auront la tâche de faire fonctionner les lieux sous votre supervision.


Un style visuel attrayant

Malgré que l’esthétique de Megaquarium soit simple, on s’attache assez vite à ce style minimaliste. Le fait que l’on aie la possibilité de contrôler la caméra nous permet d’avoir de magnifiques images de nos poissons et de nos aquariums. D’ailleurs, il est possible de s’y promener comme si nous étions à la place d’un client. La navigation se fait naturellement à l’aide de la souris, les textes et les menus sont faciles à lire et les poissons sont bien rendus.

Bref, alors que certains jeux gagnent en crédibilité par la qualité de leurs graphismes, Megaquarium charme par son approche artistique simple mais réussie.


En conclusion

Au final, Megaquarium est un jeu charmant qui gagne à être connu. On nous offre un jeu de type Tycoon intéressant, facile à prendre en mains et agréable à regarder. Certes, celui-ci peut être considéré beaucoup trop simple pour les fervents amateurs de jeux de simulation, cependant, on y trouve beaucoup de plaisir. En complétant les niveaux du mode histoire, on en a facilement pour plus de 30 heures de jeu. Bref, avec son prix relativement bas, c’est un jeu budget qui vous permettra de passer un bon moment.

On aime :

  • Assez simple pour n’importe quel type de joueur;
  • Le style graphique du jeu est réussit et charmant;
  • Le mode histoire nous offres plusieurs défis intéressants;
  • Contrôles et menus intuitifs;
  • Bonne variété de poissons, mises à jour régulières;
  • Le développeur compte ajouter le support de Steam Workshop.

On aime moins :

  • Megaquarium est trop simple pour les amateurs de simulateurs;
  • Le mode sandbox manque d’objectifs à compléter;
  • L’intelligence artificielle des employés laisse parfois à désirer.

Depuis quelques temps, je me suis rendu compte que mes goûts pour les jeux ont grandement changé. Il y a plusieurs années, je n'aurais jamais pensé tomber sous le charme d'un simulateur d'aquarium. Et pourtant, c'est le cas aujourd'hui! Voici donc ma présentation d'un jeu indépendant qui a su me charmer : Megaquarium. Fiche Technique Disponible depuis : 13 septembre 2018 Développeur : Twice Circled Éditeur : Twice Circled Plateformes : PC (Steam) Nombre de joueurs : 1 Genre : jeu de gestion, tycoon Prix de base : 28,99 $CDN (Steam) Disponible en français : oui (texte seulement) Extensions : non https://www.youtube.com/watch?v=FM2E4pT_I3M C'est quoi ça, Megaquarium? Pour faire simple, j'aime bien dire que Megaquarium est similaire à Zoo Tycoon, mais avec des poissons. En effet, on y retrouve sensiblement le même genre d'objectifs : offrir une variété d'animaux à présenter aux clients, gérer son personnel, créer un endroit agréable visuellement, faire de l'argent avec de la nourriture, etc. En ce qui concerne la création du jeu, il est important de préciser que celui-ci a été créé par une seule personne : Tim Wicksteed. Si vous connaissez le jeu Big Pharma, et bien, vous serez ravis d'apprendre que Tim est également derrière sa création. D'ailleurs, celui-ci est très investi dans son dernier né et nous offre régulièrement des mises à jour. Entre autres, il écoute sa communauté en créant de nouvelles mécaniques et options, et écoute même les joueurs afin de voir quels nouveaux poissons peuvent se retrouver dans le jeu. Celui-ci promet également qu'il travaille sur le soutien de Steam Workshop, ce qui permettra aux fans de créer leurs propres mods. Une fois que cela sera fait, nous aurons droit à un jeu énorme et grandiose. Mécaniques simples, intuitives Dans Megaquarium, notre but est de créé l'aquarium public le plus beau et le plus rentable. Pour ce faire, il nous faut satisfaire les besoins de notre clientèle et offrir une belle variété de vie marine. En progressant au travers des missions du mode histoire, on nous présente chacune des mécaniques du jeu. Mais le tout est organique, et se maîtrise assez facilement. Daredevil de Marvel ne reviendra pas pour une quatrième saison sur Netflix. Nous sommes extrêmement fiers de la dernière saison de la série et, bien que cela soit douloureux pour les fans, nous estimons qu’il est préférable de fermer ce chapitre sur une note positive. Voici un bref récapitulatif des règles derrière le jeu. Gestion des finances Premièrement, il y a l'aspect des finances. On commence toujours une mission avec un certain montant d'argent. Cette ressource es utilisée pour construire nos murs et nos salles, mais est également utilisée pour payer nos employés et acheter le matériel nécessaire au fonctionnement de notre attraction. Pour gagner de l'argent, vous en recevez chaque fois qu'une personne visite votre aquarium. Vous pouvez également installer des éléments permettant de faire du profit (machines distributrices, marchandises touristiques, chaises de massage, etc). D'ailleurs, il est possible de gérer la valeur des items pouvant être vendus afin d'en profiter d'avantage. Le système…

Évaluation en chiffres

Histoire/Univers - 6
Contrôles - 8
Caméras - 9
Intelligence artificielle - 7
Bogues et stabilité - 10
Graphismes - 8.5
Sons et musique - 8
Plaisir - 8
Rejouabilité - 9
Difficulté - 8.5
Innovation - 9
Rapport qualité/prix - 9

8.3

Bon jeu

Au final, Megaquarium est un jeu charmant qui gagne à être connu. On nous offre un jeu de type "Tycoon" intéressant, facile à prendre en mains et agréable à regarder. Certes, celui-ci peut être considéré beaucoup trop simple pour les fervents amateurs de jeux de simulation, cependant, on arrive à y trouver plaisir. En complétant les niveaux du mode histoire, on en a facilement pour plus de 30 heures de jeu. Bref, avec son prix relativement bas, c'est un jeu budget qui vous permettra de passer un bon moment.

User Rating: 5 ( 1 votes)
8

Commentaires

Jonathan Gaudreau

About Jonathan Gaudreau

Cela fait maintenant un peu plus de dix ans que je travaille dans le domaine du jeu vidéo. J'ai débuté ma carrière dans l'industrie avec un travail de testeur en assurance-qualité chez un sous-traitant spécialisé dans le test de jeux vidéos et, rapidement, mon expertise sur le monde des médias interactifs, ainsi que mon expérience en assurance qualité s'est approfondie. Encore aujourd'hui, je continue de jouer régulièrement et me tient à jour sur les jeux de l'heure, et ce malgré tout ce temps passé devant des consoles à écrire des milliers de bogues. Aujourd'hui, je travaille activement pour devenir concepteur de jeux et je me ferai un plaisir de partager avec vous mes trouvailles et connaissances. C'est une merveilleuse aventure qui nous attend...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *