Tumblr et le Jour J : 17 décembre 2018

tumblr

Avertissement de contenu : La publication qui suit mentionne des sujets sensibles comme le contenu adulte et la pornographie juvénile. L’auteur préférait vous en avertir.

Annoncé le 3 décembre 2018, la nouvelle a déjà fait le tour des sites web. L’équipe à la tête du populaire média social Tumblr a décidé de bannir les photos, vidéo et GIFs à caractère sexuel ou où on « peut voir des organes génitaux humains ou mamelon féminins ». C’est à Yahoo que revient la décision dramatique, quelques semaines après que l’application fût retirée de l’App Store (iOS). Apple est très strict sur le contenu des applications autorisées sur son magasin électronique. L’apparition de contenu pornographique juvénile sur Tumblr a causé le retrait de l’application. Ce n’est cependant pas confirmé si c’est pour la même raison que la nudité sera interdite.

Selon le post fait par le Tumblr Staff, certaines exceptions seront présentes dans cette nouvelle réglementation. Entre autres, les moments pendant et après naissance, les images informatives au sujet de la santé, les œuvres d’arts (sculptures et illustrations) seront des exceptions.

Les utilisateurs iOS se voient forcés d’utiliser la version mobile de Tumblr sur leur téléphone.

Ce qui se passera.

Siège social de Tumblr situé au 770 Broadway dans la ville de New York.

La nouvelle loi sera mise en vigueur le 17 décembre 2018. Les utilisateurs recevront un courriel de Tumblr pour les avertir que leur publication abrogeant la règle seront bientôt censurés. Ça permettra à ces personnes de migrer leur contenu ailleurs, si désiré. Cependant, les comptes qui publient ce genre de contenu ne seront pas supprimés.

Sur leur publication, l’équipe Tumblr est sans équivoque : « Publier quoique ce soit dangereux envers des mineurs, incluant la pornographie juvénile, est un acte exécrable et n’a pas sa place dans notre communauté. Nous avons toujours eu, et auront toujours une tolérance zéro pour ce genre de contenu». Ils expliquent aussi qu’ils investissent dans le but de renforcer cette politique.

Notamment avec un robot-moniteur et une équipe sans cesse grandissante de modérateurs, en plus d’un outil pour que les utilisateurs puissent rapporter plus facilement un abus des règles.


À savoir :

Tumblr veut rester une plateforme où la liberté d’expression est promue, surtout sur les sujets de l’art, de la positivité sexuelle, de relation, et de blogging personnel. Ils veulent être sûr de continuer d’opérer leurs blogs en ce sens. Ils s’efforcent de trouver un équilibre avec cette nouvelle politique et filtrer ce genre de contenu n’est définitivement pas aisé. L’outil automatisé ne fait pas toujours la différence entre un œuvre d’art ou une protestation politique avec nudité et de la pornographie. Chose sûre, ils comptent rester le plus transparent possible par rapport à leurs décisions.


Un peu de faits:

Tumblr est une plateforme de genre « blogging » où les gens peuvent se créer un blog, suivre ceux des autres, et publier une variété de médias. L’entrepreneur américain David Karp fonde le site web en 2007. Quelques mois plus tard, on comptait déjà 170 000 utilisateurs. Yahoo! rachète Tumblr en mai 2013. Le site web était reconnu parmi les jeunes adultes et adolescents pour héberger plusieurs blogs de fandoms, artistes, créateurs et auteurs, mais aussi infâme pour la création de plusieurs blogs à caractère pornographique.


Mot de la fin?

Ce n’est pas le début de la fin. En effet, Tumblr ne semble pas vouloir bannir tout ce qui est à caractère sexuel de leur plateforme. Ils comptent définitivement resserrer l’étau sur la flexibilité de leur nétiquette. Ce n’est pas un changement qui se fera du jour au lendemain. Donc, ça prendra une adaptation graduelle et probablement beaucoup d’essais et erreurs. On ne peut qu’attendre et voir ce qui se passera.

« Come for what you love. Stay for what you discover. »


Sources :

Commentaires

Max Leblanc

About Max Leblanc

Tester en assurance qualité dans l’industrie des jeux vidéos, Max est tout d’abord un.e passionné.e de l’art cinématographique et photographique. Caméraman et photographe à son compte et à temps perdu, Max ne manque jamais une opportunité de montrer son point de vue de son œil artistique, ses études en cinéma le démontrent bien. Une tasse à la main, Max discute d’enjeux sociaux, de jeux de table, de memes et de zéro-déchetisme. "An Ye Harm None Do what Ye Will"

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *