Utiliser les émoticônes comme mot de passe?

Une compagnie anglaise désire effectivement implanter le système de mot de passe à l’aide des symboles si connus du bonhomme sourire et de ses variantes en place et lieu des NIP (numéro d’identification personnel). Intelligent Environments est une compagnie offrant différents services d’information pour les services financiers. À la suite à leurs recherches, ils ont découvert que l’utilisation des émoticônes permettrait aux gens de mieux retenir le mot de passe de leur compte bancaire et offrirait beaucoup plus de sécurité grâce à la variété beaucoup plus grande que celle donnée par les chiffres de 0 à 9.

Comme l’expression le dit, une image vaut mille mots, et il est bien souvent plus facile de se souvenir d’un dessin que d’une série de 4 ou 5 chiffres qui ne veulent rien dire, surtout qu’on nous suggère d’éviter les dates de naissance ou de mariage, l’utilisation du même chiffre répété ou encore le fameux 1-2-3-4. D’ailleurs, les gens de la génération du millénaire utilise à profusion ces symboles pour communiquer, parfois même sans mots pour les accompagner. Une nouvelle écriture s’est faite par la technologie, copiant le principe antique de l’iconographie, comme le faisaient les premiers hiéroglyphes par exemple.

Bien sûr, il y aura toujours des façons trop évidentes pour les mots de passe, comme répéter quatre fois un coeur… ou un tas de merde (merci à geek.com pour l’image qu’ils m’ont mise en tête pour ce code). Cependant, dans une société où il y a de plus en plus de mots de passe à retenir partout, pouvoir y insérer un petit sourire pour nous permettre de mieux nous en souvenir et mettre un peu de positivisme, cela ne fera peut-être pas de mal. Qui sait si, un jour, les sites internet ne nous demanderont pas de choisir un mot de passe comprenant une minuscule, une majuscule, un chiffre, un symbole et un émoticône? ;)

Chat_Ordinateur

Source : Intelligent Environments

Christine Delisle

About Christine Delisle

Diplômée en histoire, conseillère historique, artisane du fil, geek, gamer et nerd sans oublier "cosplayer", je suis un peu la "princess of all trades". Passionnée par l'histoire, les jeux et les costumes, je vous ferai partager mes univers aussi réels que virtuels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *